Sur le même sujet :
Le 29 mai 1982 au Parc des Princes, les Agenais Lacroix, Dupont, Dubroca et Gratton brandissent le Bouclier de Brennus, tandis que François Mitterrand, Edwige Avice et Albert Ferrasse les applaudissent.
Un jour, une histoire : Agen, un champion contre le sort
En décrochant deux Boucliers de Brennus au cours de la décennie, les Castrais se sont immiscés au milieu des mastodontes du rugby français. En 2018, Rory Kockott et Rodrigo Capo Ortega, deux légendes du CO, ont soulevé ensemble leur deuxième Brennus après celui décroché en 2013 avec les Dulin, Andreu, Talès, Teulet ou encore "Ibou " Diarra. Christophe Samson a également participé aux deux derniers titres des Tarnais. Photos Icon Sport
Roman d'un club - Ils sont fous ces Castrais
Né et formé à Béziers, Cédric Soulette a connu 13 sélections et une Coupe du monde avec le XV de France
Soulette : « Béziers n’est pas une ville comme les autres »
L’US Dax des années 1990 avait un effectif très fourni, en atteste la photo d’équipe prise en 1993 sur laquelle figure : assis de gauche à droite, Pascal Giordani, Christophe Pomme, Thierry Lacroix, Eric Sauboua, Jacques Ibanez, Olivier Roumat, François Gachet, Eric Vergniol, Laurent Meric, Richard Dourthe et Patrice Labeyrie. Debout de gauche à droite, Pascal Lacroix, Alain Dumerc, Fabrice Lalanne, Raphaël Ibanez, David Laperne, Laurent Rodriguez, Cyril Carrere, Olivier Magne, Rudolph Berek, Pascal Beraud et Alain Benoit. Un club pourvoyeur de joueurs pour les Bleus avec notamment Fabien Pelous, qui arrivera en 1995, (ballon en main en haut à droite, et aux côtés de Raphaël Ibanez en bas à gauche. Mais également Olivier Magne (en position délicate en bas à droite) et Richard Dourthe, dont la famille est très influente à Dax (au milieu en bas).
À Dax, Pelous, Dourthe, Magne et Ibanez incarnaient la génération dorée

Amateurs

Voir tous les articles
Une baisse de licenciés ? Oui, mais...

Une baisse de licenciés ? Oui, mais...

Avant même que le sujet ne lui soit soumis, Bernard Laporte a pris les devants sur un sujet épineux : "Venons-en à une question que j’entends souvent : la baisse du nombre de...

Bernard Laporte.

Débat or not débat

Edito.  L'édito d'Emmanuel Massicard... Vous l’aurez vu, Bernard Laporte a mis fin à un insoutenable suspense ! Mardi...

Pierre Mignoni

Le Lou montre les crocs

Top 14.  La divulgation ce jeudi d’un entraînement annulé sur fond de tension entre les joueurs et leur direction au sujet de...

Vidéos

Voir tous les articles

Horizons

Voir tous les articles
Bayonne a mouillé le maillot

Bayonne a mouillé le maillot

En août 2018, les joueurs du club basque avaient arboré une tunique écoresponsable, issue du recyclage de déchets plastiques collectés dans l’océan par des chalutiers, lors d’un...

En attendant d’être en parfaite condition physique pour honorer son contrat avec les Auckland Blues, Dan Carter prête main-forte à son club formateur de Southbridge. Ici face à West Melton, il a montré qu’il en avait encore sous la semelle.

Carter, le retour à Southbridge

Super Rugby.  Dan Carter est increvable. À 38 ans, le meilleur ouvreur de l’histoire a rechaussé les crampons avec le club de ses...

À lire aussi