• Rémi Talès fera son retour ce soir sur la pelouse de Guy-Boniface pour une confrontation importante en vue de la qualification. Photo Icon Sport
    Rémi Talès fera son retour ce soir sur la pelouse de Guy-Boniface pour une confrontation importante en vue de la qualification. Photo Icon Sport
Publié le / Modifié le
Pro D2

Chacun dans son mode

Mont-de-Marsan Face à des Burgiens couteau sous la gorge, les Montois seront aussi sous pression pour tenter de se rapprocher de la qualification.

Cela peut paraître bizarre, mais la victoire columérine à Biarritz lors de la dernière journée n’arrange pas vraiment les affaires montoises. Car en l’emportant au Pays basque, les banlieusards toulousains ont mis les Bressans en très mauvaise posture dans l’optique du maintien.

De sorte que ces derniers, qui avaient ciblé les matchs à domicile pour sauver leur place en Pro D2, doivent maintenant faire un gros coup sur la pelouse du stade Guy-Boniface pour entretenir l’espoir. Si Colomiers venait à s’imposer sur sa pelouse face à Soyaux-Angoulême, un point de bonus défensif ne suffirait même pas aux hommes de Yoann Boulanger. C’est dire que les Montois vont accueillir ce soir un adversaire en mode survie, qui n’aura rien à voir avec celui qui s’est fait étriller sur le score de 45 à 10 à Carcassonne il y a trois semaines.

Un contexte qui complique les choses pour les hommes de Julien Tastet, engagés dans une lutte à quatre pour trois places qualificatives, avec Nevers, Béziers et Vannes, et qui auraient bien besoin, pour leur part, d’un point de bonus offensif ce soir avant un déplacement en Bretagne qui ne sera pas une partie de plaisir.

Mais avant d’envisager une victoire à cinq points, il faudra déjà en assurer une à quatre, en montrant plus de constance qu’à Massy, où les Landais se sont privés d’une victoire bonifiée qui leur tendait les bras à la demi-heure de jeu, et ont montré de surcroît des signes de fébrilité assez inquiétants pour un prétendant à la qualification.

Des retours bienvenus

Heureusement, cette semaine de repos est arrivée à point nommé pour permettre au groupe, affaibli depuis plusieurs semaines par de nombreuses blessures, de se régénérer, et pour enregistrer enfin quelques retours majeurs qui pourraient mettre du beurre dans les épinards au meilleur des moments. Ainsi Rémi Talès, Yohann Laousse-Azpiazu, Nicolas Garrault et Jamie-Jerry Taulagi, qui en a fini avec sa très sévère suspension de cinq semaines, devraient-ils apporter un surcroît de maîtrise et de sérénité, tout en permettant aux entraîneurs de muscler sérieusement un banc dont l’apport peut s’avérer déterminant.

Reste aux Jaune et Noir à se mettre dès ce soir en mode phase finale, de peur qu’il ne soit ensuite trop tard. Soigner chaque détail, élever fortement les niveaux d’intensité, de détermination et de concentration, se souvenir de l’énorme déculottée encaissée au match aller (50-13), et accessoirement offrir une belle sortie à ceux qui vont quitter la maison, voilà quelques leviers qui pourraient aider à négocier au mieux ce rendez-vous capital face à un adversaire au pied du mur, certes, mais qui a quand même encaissé une moyenne de 33 points en déplacement cette saison et quasiment 38 chez les équipes du top 6.

Aux hommes de Christophe Laussucq, qui managera peut-être son dernier match à Mont-de-Marsan, de faire le job. Il sera bien temps ensuite d’analyser les résultats des concurrents directs pour savoir comment aborder la dernière journée.

Midi Olympique
Réagir