Publié le / Modifié le
Premiership

Gloucester en embuscade

Gloucester Les "Cherry and White" sont en passe de se qualifier pour les demi-finales. Le club de l’Ouest ne compte aucun international en exercice.

Ça passe un peu inaperçu vu de France, mais Gloucester fait un excellent parcours en championnat. Les "Cherry and White" sont troisièmes derrière les deux cadors Exeter et Saracens, mais avec dix points d’avance sur le quatrième et treize sur le cinquième. Autrement dit, à trois journées de la fin, Gloucester a plus qu’un pied en demi-finale. Lors de la dernière journée, il a triomphé de Bath 27-23 après avoir été mené 17-0, tout ça dans une ambiance magnifique servie par un rugby chatoyant.

Le club est sur une série de quatre victoires depuis le 1er mars et six victoires en sept matchs depuis le 15 février. L’an passé, il avait terminé septième en faisant toutefois une finale de Challenge européen, perdue de très peu face à Cardiff (31-30). L’année précédente, il avait perdu au même stade face au Stade français (25-17).

Aucun international anglais actuel

Que dire de cette formation ? Qu’elle est entraînée par le Sud-Africain Johann Ackermann (ex-boss des Lions, finalistes du Super Rugby) et qu’elle a recruté l’été dernier Danny Cipriani, 30 ans, un talent qu’on ne présente plus. Gloucester, c’est aussi un vrai bastion historique du rugby anglais, avec un public fidèle, mais avec une réputation d’éternel prétendant déçu. Le club n’est jamais descendu en D2, mais n’a jamais été champion non plus. Cette équipe a une autre particularité : elle ne compte aucun joueur international anglais actuel. Elle n’a donc pas souffert des doublons et n’a pas à gérer des vedettes fatiguées par le Tournoi. Elle peut compter sur quelques anciennes gloires comme Ben Morgan, Billy Twelvetrees, Matt Banahan. Elle fait aussi jouer le deuxième ligne des Springboks Franco Mostert et Ruan Ackermann, le propre fils du coach. On y retrouve aussi un certain Gerbrandt Grobler, deuxième ligne passé par le Racing mais dont la réputation a souffert d’un test positif aux stéroïdes anabolisants en 2014. Le club est aussi possédé par Martin Saint-Quinton, un homme d’affaires très prospère par ailleurs "patron" du champ de course voisin de Cheltenham, un must de la spécialité.

Programme TV - RMC sport

Vendredi :

22 h 30 (leger différé) : Sale - Bath, RMC Sport 2

Samedi :

15 heures (direct) : Exeter - Harlequins, RMC Sport 3

Dimanche :

20 h 30 (différé) : Wasps - Saracens, RMC Sport 2

PREVOT Jérôme
Réagir