Publié le / Modifié le
Fédérale 3

Le Puy-en-Velay est prévenu

In extremis, Le Puy-en-Velay a décroché la première place de la poule 3 de Fédérale 3, grâce à une dernière victoire contre Givors (15-10) conjuguée à un revers du leader, Saint-Claude, à Villars-les-Dombes (24-40). Avec 71 points (plus petit total de points pour un leader de poule en Fédérale 3), à égalité de points avec Saint-Claude, les Auvergnats décrochent la pole position sans avoir occupé une seule fois la première place de la saison. À tel point que la FFR avait, dans un premier temps, classé l’équipe deuxième derrière les Jurassiens. Opposé à un meilleur cinquième, Le Puy-en-Velay a mis du temps à connaître son adversaire. Avec les problèmes logistiques inhérents. Surtout, Le Puy-en-Velay, qui ne cache pas ses ambitions d’accession va devoir confirmer son rang. Et il sait que le plus dur commence. Quatrième la saison dernière, il avait créé la surprise en éliminant Auxerre, premier sa poule. "La saison dernière, on était dans la peau de l’autre, sourit Jean-Sébastien Bignat. Et je n’oublie pas que Véore, notre adversaire a terminé avec 65 points, soit six de moins que nous…" Et les Drômois ont décroché quatorze victoires en vingt-deux journées, soit une de moins que Le Puy-en-Velay… "Et notre adversaire tourne à 36 points et quatre essais inscrits en moyenne à domicile", souffle le coach. Seul le leader, Saint-Marcellin a réussi à s’imposer à Véore. Le vainqueur de ce duel affrontera Aix Université ou Montélimar, l’un des chocs attendus au premier tour dans le secteur. Longtemps dans les deux premiers de leur poule, les Aixois ont rétrogradé dans les dernières semaines. Relégués de Fédérale 3, les Montiliens semblent eux retrouver toutes leurs forces après un début de printemps difficile. On suivra également avec attention l’opposition entre une autre équipe reléguée administrativement de Fédérale 2, Annecy, opposé à l’ambitieux promu, Draguignan, finalement deuxième de sa poule, après une fin de saison en boulet de canon. S. F.

Réagir