• Crédit photo : Icon Sport
    Crédit photo : Icon Sport Icon Sport - Icon Sport
Publié le / Modifié le
Top 14

Le duo Godignon-Manca promu aux manettes de la Section ?

Nommé il y a une dizaine de jours en remplacement de Simon Mannix, la doublette de techniciens Nicolas Godignon et Frédéric Manca pourrait se voir confier les rênes de la formation paloise l’an prochain.

Pour le moment ce n’est que du temporaire. Depuis une dizaine de jours selon les termes du communiqué annonçant la mise à l’écart du patron sportif de la Section paloise avec effet immédiat, « jusqu’à la fin de saison, le tandem Nicolas Godignon et Frédéric Manca aura en charge de préserver le club dans l’élite pour faire honneur au formidable travail entrepris par Simon Mannix. » Depuis lors, ce sont les deux hommes qui dirigent les séances en s’appuyant notamment sur les compatriotes de l’ex-manager, Paul Tito pour les avants et la touche et Conrad Smith pour l’animation offensive. Seulement, il y a quelque chose qui a déjà changé. Quand Simon Mannix se montrait plutôt observateur lors des séances, en laissant ses adjoints à la manœuvre sur le terrain, le duo Godignon-Manca se montre énormément présent sur le rectangle vert, et use du sifflet. Une de leur première décision a été le changement de capitaine, effectif dès ce week-end, avec la promotion du talonneur Quentin Lespiaucq-Brettes, l’une des rares satisfactions de la saison côté béarnais. Les supporters les plus assidus de la Section auront aussi remarqué les sorties de « frigo » de Steffon Armitage et Malik Hamadache notamment. Et à l’avenir ?

En pôle pour la saison prochaine


Pour le moment, le fonctionnement n’est mis en place que pour les quatre dernières journées de Top 14 et le président Bernard Pontneau a prévu de faire un premier bilan avec les deux hommes après le match de ce week-end et le déplacement à Toulouse. Deux matchs périlleux, mais qui devront marquer un changement d’état d’esprit et de comportement à défaut de ramener beaucoup de points. Si la direction paloise a beaucoup réfléchi alors qu’il était toujours en poste, à un possible suppléant à Simon Mannix – des contacts avaient été établis avec Christophe Urios et Xavier Garbajosa notamment -, depuis son éviction c’est beaucoup moins le cas. À tel point qu’il se murmure de plus en plus que la doublette Godignon-Manca pourrait se voir confier les rênes de l’équipe l’année prochaine à la condition que les Palois soient toujours en Top 14 à l’issue de la saison. 

Pierre-Laurent Gou