• Les Étoilistes fiers de ce Bouclier de Promotion Honneur de la Ligue Occitanie.
    Les Étoilistes fiers de ce Bouclier de Promotion Honneur de la Ligue Occitanie. Photo club de Vinassan - Photo club de Vinassan
Publié le / Modifié le
Amateurs

Le bonheur de l’étoile

L'Étoile a remporté le titre de Promotion Honneur de la Ligue Occitanie face à l’Andorre. Un bouclier qui récompense l’investissement de trente-cinq joueurs.

Dimanche 21 avril, l’horloge du stade Raymond-Gasc de Cugnaux affiche 16 h 43. À ce moment précis, le directeur de jeu de la finale de Promotion Honneur, Adrien Maset, met un terme au face-à-face opposant Vinassan à la Principauté d’Andorre. L’ultime coup de sifflet du jeune Carmausin officialise la victoire de l’Étoile vinassanaise (15-7). D’un côté, les Andorrans se mettent la main sur le visage, d’autres laissent échapper quelques larmes et s’empressent de regagner au plus vite les vestiaires. En revanche au sein de la colonie audoise, la pelouse est prise d’assaut par des grappes de supporters. Petits, grands, jeunes, vieux et parents veulent partager ce moment de bonheur avec leurs protégés. On s’embrasse, on se congratule, on scande l’éternel refrain « On est les champions. » Quelques minutes après, les Audois montent à la tribune officielle pour recevoir le premier bouclier de la Ligue d’Occitanie des mains du secrétaire général, Bernard Pujol. Vinassan est ainsi sacré champion de la Ligue 2019.


En forme au bon moment


Au regard de la saison, du parcours en phase qualificative et éliminatoire, ce trophée n’est pas du tout usurpé. Ce sacre 2019, il s’est construit en partie sur l’amertume de la saison précédente.

« L’an dernier, on a échoué en finale du Languedoc de ce même niveau de compétition face à Maureilhan et ce pour un petit point de déficit (défaite 17-18, N.D.L.R.). Les garçons étaient frustrés et déçus. En début de saison, dans ce nouveau championnat de l’Occitanie, nous sommes un peu partis dans l’inconnu. Nous nous étions fixés comme objectif d’obtenir la qualification pour le championnat de France. Lors de la phase qualificative, le groupe a pris la première place en ne perdant que trois rencontres sur quatorze matchs officiels. Une fois que le premier tour a été passé, l’appétit est venu en mangeant. Les garçons ont été en forme au bon moment. On les sentait vraiment motivés pour aller au bout. La force de ce groupe c’est le collectif. La saison a été effectuée avec un effectif de trente-cinq joueurs. Dimanche après-midi, leur investissement a été récompensé par ce premier bouclier de la Ligue », résume Jean-Paul Bacabe, le président comblé.


Après cette prouesse, les Audois du massif de la Clape n’ont nulle envie de s’arrêter en si bon chemin. Dans moins de deux semaines, ils vont se lancer dans l’aventure nationale. « Les joueurs ont encore de l’essence dans le moteur. Ils ont bien l’intention de relever le défi dans le championnat de France », ajoute Jean-Paul Bacabe. La génération 2019 aimerait bien imiter celle de 1979 laquelle avait conquis cette année-là, le bouclier national de Première Série aux dépens d’Angers. La mission s’annonce difficile, mais pas vraiment impossible pour les Étoilistes.

Midi-Olympique.fr