Publié le / Modifié le
Féminines

Déjouer les pronostics

Elles voulaient prendre le quart, elles sont comblées. Beaucoup de route les attend ce soir et demain. Opposées à Bayonne, les Auvergnates de Romagnat ont décidé de faire le voyage en deux fois. Elles partiront ce soir en fin de journée et voyageront en partie de nuit avant de continuer leur route demain vers le Pays basque. Les Iséroises du FCG-Sassenage feront elles la route pour Montpellier, demain matin pour un choc de… Championnes ! Titrées en Armelle-Auclair 2018, elles ne seront évidemment pas favorites face aux doubles championnes de France en titre. Elles n’auront pas les faveurs des pronostics contre l’ogre héraultais, qui n’a encaissé que 94 points en quatorze journées… "Nous voulions éviter les play-down, sourit l’entraîneur Emmanuel Pellorce. Ce n’était pas facile avec un calendrier difficile pour terminer. Maintenant, nous voulons nous faire honneur face à Montpellier, en jouant au maximum de nos possibilités. Nous allons essayer de les embêter le plus possible." Dommage que les Grenobloises ne puissent pas se présenter avec toutes leurs armes, avec notamment la suspension de la troisième ligne, Emeline Gros, suspendue trois matchs après son expulsion à Bordeaux, lors de l’avant-dernière journée.

De leur côté, les Romagnatoises tenteront d’aller créer l’exploit à Bayonne. "C’est tout bonus, lance Fabrice Ribeyrolles. Nous terminons troisièmes, au-dessus de notre objectif. Nous savons que s’imposer à l’extérieur est très dur. Mais nous n’avons pas de pression. Si nous perdons, ce sera normal, si nous gagnons, ce sera un exploit ! L’important est de jouer notre chance à fond."

Hormis quelques incertitudes liées à des bobos, tout le groupe postule pour ce rendez-vous.

Dimanche, en Fédérale 1, Dijon sera également opposée à Montpellier, en quart de finales, dimanche à 14 heures à Guilherand-Granges, juste avant le quart entre Toulouse et l’entente Pontarlier-Besançon-Morteau (16 heures). Clermont La Plaine affrontera Dax, à 15 heures à Cénac-et-Saint-Julien. S. F.

Midi Olympique
Voir les commentaires
Réagir