• Heureux les Corneilhanais qui ramènent sur leurs terres le bouclier de champion de Quatrième Série de la Ligue Occitanie. Photo Rolland Sormani
    Heureux les Corneilhanais qui ramènent sur leurs terres le bouclier de champion de Quatrième Série de la Ligue Occitanie. Photo Rolland Sormani
Publié le / Modifié le
Amateurs

Le bonheur de Corneilhan

Quatrième Série À l’issue d’une fin de rencontre à couper le souffle, Corneilhan a remporté le titre aux dépens de La Palme (20-17), une belle performance pour ce village de moins de 1 500 habitants.

Dimanche, l’enceinte municipale de Capestang accueillait la première finale de Quatrième Série de la Ligue Occitanie, une opposition aux couleurs languedociennes entre les Héraultais de Corneilhan et les Audois de La Palme. Menés 20 à 5 dans le dernier quart d’heure, les Palmistes sont parvenus à réduire leur déficit dans le "money-time".

Sans transition, le score est passé de 20-5 à 20-17. Le suspense est à son paroxysme. Pour la colonie corneilhanaise, cette fin de match est à la limite du soutenable. La Palme tire alors sa dernière cartouche en lançant une ultime offensive qui se brise sur la défense corneilhanaise. Sur cette action, le directeur de jeu, Monsieur El Kaoulhani, met un terme au débat déclenchant une joie immense dans le camp héraultais.

Et maintenant le championnat de France

Corneilhan, petit village de la ceinture biterroise de moins de 1 500 âmes décroche le bouclier le plus important de sa longue histoire. Un sacre qui n’était pourtant pas en début de saison son objectif principal, ce que confirme le président, Guillaume Benoît : "Ce début de saison était un peu particulier. On restait sur une saison précédente difficile et pas vraiment réussie sur le plan sportif. À l’intersaison, on a procédé à un renouvellement de l’encadrement. Cyril Helmer, Stéphane Alary et Franck Bressoles se sont vu confier la responsabilité du groupe seniors. Il y a eu également une rotation au sein de l’effectif. Nous avons accueilli près de vingt nouveaux joueurs. Dans ce nouveau championnat de l’Occitanie, on partait dans l’inconnu. On s’est donné le temps de la réflexion avant de définir des objectifs sportifs bien précis. Il fallait aussi que la greffe prenne entre anciens et nouveaux."

Finalement c’est lors de la seconde phase que l’équipe est montée en puissance ne concédant qu’une seule défaite (à Mèze) sur neuf rencontres. "Une fois que nous avons obtenu notre qualification pour les huitièmes de finale. On a senti le groupe motivé. Après la victoire face à Roquettes (36-10, N.D.L.R.) en huitièmes, l’appétit est venu en mangeant. Les joueurs nous ont fait un beau cadeau en ramenant ce bouclier. Pour boucler un budget, on fait le maximum et quand vous décrochez un titre, on ne regrette pas le temps qu’on passe au club", renchérit le président.

Après cette prouesse, les Corneilhanais n’ont nulle envie de s’arrêter en si bon chemin. Ils songent maintenant à la campagne nationale et plus précisément les glorieux quadragénaires qui sont le capitaine Gaëtan Recoules, Olivier Portes et Benjamin Fusco. Après l’Occitanie, ils rêvent de conquérir l’Hexagone. Début de la prochaine aventure le 12 mai. En attendant, les héros de dimanche savourent leur premier bouclier de l’Occitanie.

Midi Olympique
Voir les commentaires
Réagir