Pamiers, à l’expérience

  • L'équipe de Pamiers
    L'équipe de Pamiers
Publié le

Absent des phases finales depuis deux ans, Pamiers va rentrer dans l’inconnu face au promu de Coarraze-Nay qui a étonné tous les observateurs de la poule 6 avec à la clé une adaptation express pour son retour en Fédérale 2.

Plus expérimentés sur le papier, les Ariégeois ont connu une année du style "ascenseur émotionnel" qui les a vus évoluer entre espoir et doute. Après pas mal de péripéties, le SCA apprécie sa qualification et jouera le coup à fond. "Nous avons commencé à travailler sur Coarraze-Nay, une équipe que nous n’avons pas affronté mais qui a des valeurs de courage et d’engagement qui lui permet de ne rien lâcher sur le pré. Le fait que nous avons dû cravacher pour revenir sur la fin a eu le don de resserrer le groupe et de nous mettre sur une pente ascendante pour aborder ce nouveau championnat. Sur les quatre derniers matchs, on a fait ce qu’il fallait pour se préparer aux phases finales et pour nous que l’on se déplace en premier ou en second n’est pas un avantage déterminant", détaille Benoît Marfaing, manager de Pamiers. Le promu nayais abordera les phases finales avec un état d’esprit conquérant. "Pour une première année à ce niveau depuis longtemps, ces phases finales sont un bonus pour le club. Pamiers est plus expérimenté et a rivalisé avec les gros calibres de sa poule mais notre force c’est notre d’esprit car nous n’avons pas une très grosse armada mais on a su construire notre qualification grâce à des valeurs qui nous bonifient cette saison", conclut Stéphane Zampar, coach de l’USCN. P.-J. G.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Midi Olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?