Publié le / Modifié le
Top 14

Sacré bonus !

Comme ses concurrents directs, La Rochelle se devait de gagner sur la pelouse d’Aimé-Giral. Mission réussie pour les hommes de Xavier Garbajosa, dos au mur ou presque dans la course aux phases finales. Face la lanterne rouge perpignanaise, le Stade rochelais a pris le match par bon bout en inscrivant trois essais par Retière (15e), Alldritt (21e) et Liebenberg (29e) en première période. Jean-Bernard Pujol a relancé les Usapistes juste avant la pause, et puis ce match a basculé dans le surréalisme au retour des vestiaires. Perpignan a confirmé son retour par un deuxième essai de Tutaia (48e). Les Maritimes ont appuyé sur l’accélérateur après l’heure de jeu par deux nouvelles réalisations d’Orioli (63e) et de Boughanmi (69e). Mais alors que les coéquipiers de Romain Sazy avaient retrouvé le bonus offensif, Piukala (75e) et Écochard (78e) ont passé deux essais supplémentaires en faveur des Catalans en fin de match. Rencontre terminée ? Pas tout à fait ! Au prix d’une fin de match complètement folle, La Rochelle est parvenue à inscrire ses sixième et septième essais de la soirée en l’espace d’une minute trente, grâce à West (80e) et Andreu (81e), et ont arraché miraculeusement ce sacré bonus offensif. E. V.

Midi Olympique
Réagir