• Thibault Rey et Julien Tastet
    Thibault Rey et Julien Tastet Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Pro D2

Un dimanche à quitte ou double pour le Stade Montois

Un point de plus. Voilà ce qu’il faut aux Montois pour participer à coup sûr aux phases finales sans avoir à attendre les résultats de leurs concurrents directs.

Le président Jean-Robert Cazeaux croit bien sûr son groupe capable de ramener un résultat de la Rabine, même s’il mesure la difficulté de la tâche : "Nous pouvons tout perdre sur ce match, c’est vrai, mais nous pouvons aussi, en cas de succès, gagner le droit de jouer un barrage à domicile. De toute façon, il n’y a pas à faire de paris sur les autres résultats. On ne peut pas jouer ce match autrement qu’avec l’ambition de le remporter."

Et si au bout de cette journée, le vent tournait défavorablement, il n’y aurait pas pour autant de remise en cause : "Si nous ne nous qualifions pas, il y aura forcément des regrets, car nous avons manqué des opportunités à certains moments de la saison. Mais je constate que d’autres clubs, plus outillés que nous, n’ont pas la chance d’être dans notre position. Rester dans les six premiers de la première à la dernière journée, c’est une sacrée performance, qui mériterait d’être validée dimanche."

Pour cela, il faudra résister à une équipe bretonne euphorique qui est à quatre-vingts minutes d’écrire la plus belle page de son histoire. Pas facile, d’autant que les Montois devront se passer de deux pièces maîtresses, Carlos Muzzio et Jamie-Jerry Taulagi, suspendus pour cette rencontre décisive. P. B.

Midi Olympique
Réagir