Publié le / Modifié le
Pro D2

Une "finale" historique

vannes Fin de série pour les Bretons qui tombent les armes à la main dans l’Hérault après six succès, mais décrochent le bonus défensif.

Quel bilan ! Certes, les Vannetais ont perdu vendredi un match qu’ils auraient pu ou dû gagner. Ils mettent ainsi fin à leur folle série de victoires (six) et ratent une occasion en or de s’enlever de la pression avant la dernière danse "régulière" : "Je pense que Béziers a eu un changement de stratégie en deuxième mi-temps en jouant plus "près" et on ne s’est pas bien adaptés défensivement à leur attaque. Par contre, on s’est accroché et je suis très fier des gars car ils n’ont rien lâché. Il y a eu beaucoup de bonnes choses, mais nous, on veut faire quelque chose d’exceptionnel cette saison, et on ne veut donc pas se contenter de ça !", lâche Hugh Chalmers.

"Le verre à moitié plein !"

L’ambition colle à la peau des Bretons. Voyageurs décomplexés, ils ont décroché à Béziers leur cinquième bonus défensif à l’extérieur, où ils ont triomphé à quatre reprises et glané un nul. Impressionnant ! Seuls les Brivistes ont fait mieux qu’eux cette saison.

Et pourtant, à une journée du dénouement, les Vannetais ne sont sûrs de rien. Un succès dimanche sur leur terre face aux Montois, leur assurerait un "quart" à la maison ; là où une défaite, pourrait les faire sortir du top 6. Ils peuvent donc tout gagner ou tout perdre. Le capitaine sourit : "Je pense qu’il faut regarder la situation de la "façon", verre à moitié plein. On a tout pour gagner. Nous sommes très fiers de représenter le peuple breton et d’être la première équipe de rugby pro à être aussi prêt d’une qualification. Ce n’est donc pas de la pression, mais une fierté et un moment historique ! C’est de cette façon qu’on va aborder cette rencontre." J. L.

Midi Olympique
Réagir