Publié le / Modifié le
Top 14

Opinion : Berdeu (Agen) a fait taire le stade des Alpes

On a les traditions que l’on peut, et celle prise depuis des années par le public grenoblois de siffler les buteurs adverses n’est évidemment pas la meilleure… Toutefois, à ces comportements lamentables, le jeune ouvreur agenais Léo Berdeu apporta la meilleure des réponses, en enquillant à longue distance (parfois avec réussite, à l’image de son coup de pied de la 43e qui rebondit sur la transversale) pas moins de cinq pénalités qui réduisirent progressivement les 14 990 spectateurs du stade des Alpes au silence. Fort, très fort, pour un joueur de vingt ans à peine, véritable héros du maintien agenais… Portés par la réussite de leur buteur, les Agenais n’eurent ainsi aucune difficulté à s’arc-bouter en défense, réduisant à néant les moindres velléités iséroises. Au vrai, hormis une entame chanceuse qui vit Guillemin franchir la ligne grâce à un rebond favorable qui trompa Rubio sur un coup de pied à suivre de Germain, jamais les locaux ne semblèrent en mesure de trouver la solution face à la muraille lot-et-garonnaise. Laquelle parvint à "coffrer " à six reprises des attaquants adverses aussi naïfs que mal inspirés, et surtout à récupérer la bagatelle de 29 ballons ! Le dernier d’entre eux, sur touche, permettant même à Januarie d’offrir d’un coup de pied astucieux l’essai de la victoire à Laporte. Le coup de grâce d’une rencontre déjà gagnée depuis longtemps, lorsque l’essai en force de Briatte juste avant la pause doucha les espoirs grenoblois.  

Midi Olympique
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir