Publié le / Modifié le
Top 14

Petits bruits de couloir : Clermont-Perpignan

Les vainqueurs de 1999 réunis vingt ans après

À la mi-temps du match, les vainqueurs du Challenge européen 99 étaient réunis sur la pelouse du Michelin vingt ans après. Lhermet, Nicol, Marlu, Bory ou encore Stéphane Castaignède, entre autres, se sont retrouvés pour partager ce moment. Vainqueurs de Bourgoin à Gerland (35-16), l’ASM décrochait son premier trophée européen. Avec au centre de cette ligne de trois-quarts un certain Franck Azéma. "Ce ne sont que des bons souvenirs, nous avions passé quelques belles saisons se rappelle le manager. Ce match à Lyon reste gravé avec une très belle soirée en suivant au Gormen’s. On avait fait une finale de championnat la même saison. C’est plaisant de retrouver les gars après toutes ses années. Ils avaient du caractère mais aussi beaucoup d’enthousiasme. Il y avait un bon mélange. Ils ont répondu à l’invitation, ce qui prouve qu’il existait quelque chose de profond."

Arlettaz décortique la finale ASM-La Rochelle

L’Usap vient d’affronter l’ASM et le Stade rochelais. En zone mixte, Patrick Arlettaz était le spécialiste désigné pour analyser la finale de Challenge Cup. "Vous voulez un favori ? Il y a une grande similitude et de vraies passerelles entre les joueurs et le staff expliquait le coach catalan. Dans l’ambition de garder le ballon, de créer, d’être organisé dans le jeu offensif. Il y a un avantage pour Clermont sur la qualité individuelle des joueurs et sur la qualité du staff car si je me souviens bien, il y a deux Catalans… Cela risque de faire la différence, fatalement…"

Réagir