Selevasio Tolofua (Toulouse) : un vrai couteau suisse

Publié le

Titulaire au centre de la troisième ligne samedi contre Pau, le Toulousain Selevasio Tolofua est sorti à la mi-temps, avant de revenir à l’heure de jeu en position de… trois-quarts centre. Plusieurs raisons. D’abord, il s’agissait de ménager Pita Ahki, qui a enchaîné les matchs, en vue des futures échéances. Aussi, le staff avait opté pour six avants et deux arrières parmi ses remplaçants. Enfin, le poste n’était pas totalement inconnu pour Tolofua. "Il y avait déjà joué durant sa jeune carrière et, si on a choisi de faire un "six-deux" sur le banc, c’est aussi parce qu’on savait Selevasio capable de dépanner derrière", avoue Régis Sonnes. Et Huget d’expliquer : "Cela fait partie du symbole de groupe. On peut mettre n’importe qui n’importe où. On parle beaucoup des individualités mais c’est avant tout le collectif. Quand Sele passe au centre, on se met tous en retrait pour l’aider." 

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
FADAT Jérémy
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?