Petits bruits de couloir : Urdapilleta (Castres) a perdu ses nerfs

Publié le

Le demi d’ouverture castrais Benjamin Urdapilleta a perdu ses nerfs dans les derniers instants de la défaite de son équipe face à Montpellier à Pierre-Fabre. Après avoir tenté, en vain, de contrer l’ultime coup de pied de dégagement des Héraultais, l’Argentin s’en est vivement pris verbalement à l’arbitre de la rencontre, M. Raynal qu’il a invectivé jusqu’à ce que ce dernier rejoigne les vestiaires. Une attitude dont aurait pu se passer le Puma, dont la contre-performance samedi soir n’est pas étrangère à la défaite des siens… 

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
VALZER Simon
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?