• Les Rebels de Marika Koroibete, ici face aux Brumbies, restent sur trois défaites consécutives. Photo Icon Sport
    Les Rebels de Marika Koroibete, ici face aux Brumbies, restent sur trois défaites consécutives. Photo Icon Sport
Publié le / Modifié le
International

Les Rebels font du surplace

Les joueurs de Melbourne ne sont plus seuls premiers de conférence et traversent actuellement une période délicate.

Que se passe-t-il avec les Melbourne Rebels ? Après un départ canon dans la conférence australienne, les Rebels font maintenant du surplace et restent sur trois défaites consécutives. Du coup, ils ont été rejoints par les Brumbies. Ils n’ont plus beaucoup de droits à l’erreur s’ils veulent se qualifier pour les phases finales pour la première fois de leur histoire. Samedi dernier, contre les Hurricanes, les Rebels nous ont montré deux visages : l’un très inquiétant avec une équipe apathique, ratant trop de premiers plaquages contre les virevoltants porteurs de ballon des Hurricanes. Les Beauden Barrett, Ngani Laumape ou Vaea Fifita ont rarement eu autant d’espaces pour opérer et créer les brèches dans la défense des Rebels. En deuxième mi-temps, on vit une tout autre équipe, qui se mit à surclasser les Hurricanes, revenant d’un 26 à 0 pour perdre 29 à 19.

David Wessels, l’entraîneur des Rebels, a néanmoins trouvé des signes encourageants : "Nous avons beaucoup appris cette semaine et j’espère que cela va nous relancer pour nos trois prochains matchs à domicile. Nous avons joué du bon rugby mais nous avons eu un trou lors de nos deux matchs précédents et la première mi-temps contre les Hurricanes avait pris la même direction. Et puis, nous avons retrouvé notre rythme et notre jeu et, à partir de ce moment, nous sommes capables de battre n’importe qui. Cette seconde période nous met en bonne place pour les rencontres à venir."

Quade Cooper fatigué

Un bel optimisme mais on peut se poser la question de savoir si le jeu des Rebels n’a pas été totalement mis à mal par leurs adversaires, capables de contrer le jeu à plat des joueurs de Melbourne. On voit les gros porteurs de ballon fixer Genia, mettant ainsi la pression sur Quade Cooper qui accumule les erreurs de goût dans son animation du jeu. Un Quade Cooper qui a avoué être sur les rotules après avoir été le joueur le plus utilisé des Rebels. Mais après avoir été relégué en championnat de club pendant un an, il était évident que le rythme du Super Rugby serait un tout autre challenge pour un joueur de 31 ans : "Je sentais que mon corps était en vrac et, mentalement, j’étais fatigué donc la journée d’exemption m’a fait du bien."

Sa récente forme a été inconsistante avec des traits de génie mais aussi des bourdes monumentales. Rien de mieux pour se relancer que de retrouver son ancien club des Reds qui se rendent à Melbourne sur une dynamique de deux victoires. Les Rebels ont intérêt à faire le plein de points lors de ce mois de mai avec la réception des joueurs du Queensland puis des Bulls avant un déplacement au Japon et la réception des Waratahs. Chaque point comptera dans une conférence où trois points séparent les quatre équipes australiennes.

Correspondant
Voir les commentaires
Réagir