• St James' Park hébergera les deux finales européennes
    St James' Park hébergera les deux finales européennes Icon Sport -
Publié le / Modifié le
Challenge Cup

Carte postale de Newcastle

Newcastle est une ville plus agréable qu'on ne le croit. Elle témoigne du passé industriel de l'Angleterre dansuns tyle néo-classique. 

D'accord, il faut être un amateur, un anglophile pour apprécier Newcastle. La ville du Nord Est del'Angleterre, à deux pas de la Mer du Nord. Ici, nous sommes très loin de Londres, dans une Angleterre qui fait face à la Scandinavie et qui est frontalière de l'Ecosse. Pourtant ce vendredi, règne un soleil resplendissant. Mais il faut voir Newcastle pour avoir une idée de ce que fut la puissance de l'Angleterre au 19eme siècle.

Newcastle représente à merveille cette époque de la révolution industrielle qui fit de la Grande-Bretagne la maîtresse des mers, du fer et du charbon. La ville a fait sa fortune sur l'exploitation de la houille qui foisonnait dans les sous-sol environnants. Elle fut aussi le berceau de l'industrie ferroviaire via George Stephenson, l'inventueur de la locomotive à vapeut, dont le magnifique memorial n'a pas bougé.Le centre-ville est sans doute plus beau que la majorité des Français ne le pense, avec son Royal Theater, fleuron du style "néoclassique" qui a forgé l'identité de la cité au dix-neuvième siècle.

Et puis, cette ville a le bon goût d'avoir installé son stade, Saint-Jame's Park en son centre. Chaque match y génère une atmosphère assez unique, la présence des deux universités aussi. Cette vieille cité couleur marron n'a pas besoin des supporteurs de Clermont et de la Rochelle pour être animée. Disons que leur présence n'a rien gâché. 

Réagir