• Challenge Cup - Damian Penaud (Clermont) vainqueur face à La Rochelle
    Challenge Cup - Damian Penaud (Clermont) vainqueur face à La Rochelle
Publié le / Modifié le
Challenge Cup

Clermont - La Rochelle : Les étoiles du Midol

Voici les notes de la finale de Challenge Cup qui opposait ce vendredi soir l'ASM Clermont Auvergne au Stade Rochelais. Clermont remporte le trophée en s'imposant 36 à 16 grâce à des essais de Penaud, Lee et Fofana. La Rochelle est allée derrière la ligne avec Atonio. Découvrez les étoiles du Midol...

***

Impossible de ne pas citer ici l’ailier clermontois Damian Penaud. Si sa première action d’essai fut légitimement refusée à la vidéo, ce dernier n’a eu besoin d’aucune aide pour aplatir le premier essai du match en échappant en un contre un à Ihahia West, confirmant sa bonne forme du moment. À noter qu’il s’est aussi montrer excellent sur son présumé point faible, la défense, notamment en interceptant une passe décisive de West puis en propulsant Pierre Aguillon en touche à cinq mètres de son en-but, annihilant deux grosses occasions d’essai rochelaises.

Également auteur d’un essai à l’arrière d’un maul dévastateur, le numéro 8 Fritz Lee s’est également avéré monstrueux, auteur de plusieurs contests dont celui qui rapporta la pénalité à l’origine de son essai

**

Revenu de nulle part, Isaia Toeava a justifié la confiance placée en lui par Franck Azéma. Toujours juste (il joua notamment un rôle essentiel sur l’essai de Penaud, en récupérant le coup après une mauvaise transmission de Fofana), précieux en défense (en espérant que son plaquage salvateur sur Botia ne lui ait pas coûté trop cher...), le Néo-Zélandais a assuré et rassuré. On mentionnera également le pilier droit Rabah Slimani, qui a fait vivre un véritable calvaire en mêlée à son vis-à-vis Dany Priso.

Dans le camp rochelais, le feu-follet Vincent Rattez a été de tous les bons coups des siens, allumant le feu sur quelques contre-attaques qui auraient mérité meilleur sort. Dommage que celui-ci ne se montra pas assez attentif sur le geste de génie de Retière, qui lui rabattit le ballon dans l’en-but après une passe au pied de West... Au diapason, le flanker Kévin Gourdon a prouvé qu’il retrouvait doucement son niveau international, en se signalant par des courses tranchantes et sa volonté de jouer debout.

*

Les héros clermontois sont à retrouver devant, où Alexandre Lapandry, Arthur Iturria, Sébastien Vahaamahina et Sitaleki Timani ont abattu un travail de l’ombre monstrueux, en défense aussi bien que dans le combat rapproché, avec des ballons portés dévastateurs. On mentionnera la sobriété de Camille Lopez auteur de plusieurs coups de pattes décisifs dans le dernier quart d’heure, notamment celui qui offrit le troisième essai à Fofana. Son vis-à-vis rochelais Iahia West s’est également montré plutôt à son avantage, intéressant dans l’animation du jeu et plutôt efficace dans son jeu au pied, qu’il soit d’occupation ou face aux poteaux. Les ailiers Arthur Retière et Marc Andreu ont également allumé quelques mèches, tandis que Uini Atonio a apporté quelques solutions dans le jeu courant, notamment sur son essai.

Sur le même sujet
Réagir
Les commentaires (1)
Michal Il y a 11 jours Le 11/05/2019 à 10:25

Slimani 2 étoiles ? A part surveiller le chantier à 5 mètres des rucks en écartant les bras qu'a-t'il fait dans le jeu ? Inexistant comme d'habitude a-t'il seulement vu le ballon ?