• Talentueux...  et modeste
    Talentueux... et modeste
Publié le / Modifié le
Pro D2

Chalmers : Talentueux... et modeste

"Les histoires d’amour finissent mal en général" chantaient les Rita Mitsouko. Hugh Chalmers divorcé de Bordeaux-Bègles, s’est depuis pris d’affection pour le RCV.

L’une des bonnes pioches du RC Vannes à l’intersaison, fut sans conteste Hugh Chalmers. Après dix ans de vie commune, le Néo-Zélandais a divorcé de Bordeaux-Bègles pour s’énamourer du RC Vannes pour notamment lui apporter sa grande expérience de la touche. D’une touche vannetaise qui manquait d’expérience et de régularité, Hugh Chalmers l’a métamorphosée pour lui redonner confiance. Bien qu’il s’en défende… "La touche est un élément de jeu, mais c’est toute une équipe qui y participe." Et ne comptez pas sur lui pour tirer la couverture. "La modestie c’est la housse du talent" a écrit le journaliste Aurélien Scholl. Rien d’étonnant alors à ce que son propos revienne invariablement sur la notion d’équipe, de collectif.

Total respect

Ce qu’il a apporté à ce collectif ne se quantifie pas. Cela reste abstrait, intouchable, mais cette impression fugace se voit au quotidien. C’est une aura, un respect, qui touche même pour certain à de l’admiration. Il est vrai que son cursus rugbystique impose ce respect : Hugh Chalmers, c’est 137 matchs de Top 14, et 23 feuilles en Coupes d’Europe. Cette saison, ses 22 feuilles dont 21 en tant que titulaire l’ont amplement comblé. "On attend de Hugh son vécu du haut niveau et l’envie de faire grandir notre projet de club", avait déclaré à son sujet l’entraîneur breton Jean-Noël Spitzer à son arrivée. Un choix que ni le club, ni surtout l’intéressé ne regrettent. "Vannes n’était pas un choix par défaut, mais bien parce que le projet club était séduisant. J’avais surtout envie de participer à cette belle histoire. Je suis fier de ce que nous avons fait tous ensemble cette saison. Je ne me suis pas trompé non ?"

Un joueur très attendu

Eu égard à son passé, l’homme se savait très attendu dans sa nouvelle équipe. "Je pense que j’ai fait une bonne saison, que j’ai apporté ce que je sais faire. Je n’ai jamais été dans la peau d’un titulaire, mais ai toujours eu à l’esprit cette obligation d’aller chercher ma place", louant au passage la forte concurrence en troisième ligne. Le garçon dit encore avoir retrouvé un enthousiasme de gamin à Vannes. "Dimanche, ce sera un très joli match dans le combat. Cela se jouera sur de petits détails. Je pense que nous sommes fortement capables de gagner ce match." 

Didier Le Pallec
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir