Oscar de la semaine : Ambrose Curtis, le feu follet venu du VII

  • Ambrose Curtis (Vannes) contre Mont-de-Marsan
    Ambrose Curtis (Vannes) contre Mont-de-Marsan Bruno Perrel
Publié le

C’était le match le plus important de l’histoire du rugby vannetais, et les joueurs du RCV ont répondu présents. Si tout le collectif breton a brillé, cela est particulièrement vrai pour l’ailier Ambrose Curtis.

Très souvent très juste et opportun dans ses choix, le néo-zélandais de 26 ans, qui fut international moins de 20 ans en 2012 et qui eut une belle carrière à VII - a débarqué à Vannes en janvier, avant d’éclabousser ce barrage de toute sa classe en inscrivant un triplé. Il a d’abord parfaitement lancé son équipe, en s’écroulant dans l’en-but dès la deuxième minute de jeu après avoir mystifié la défense montoise grâce à un crochet intérieur d’école. Il s’est ensuite offert deux essais de pur ailier, à la conclusion d’un deux contre un bien géré puis à la réception d’un coup de pied à suivre de son ouvreur Christopher Hilsenbeck. Une prestation majuscule pour ce feu follet que les "Oyomen" auront intérêt à surveiller comme le lait sur le feu.

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?