• Alex Goode (Saracens) élu meilleur joueur de la compétition célèbre la victoire de son équipe contre le Leinster
    Alex Goode (Saracens) élu meilleur joueur de la compétition célèbre la victoire de son équipe contre le Leinster Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Champions Cup

Goode sur le toit de l’Europe, Kolbe plane... Voici notre XV de la compétition

Les toulousains triplement représentés, Billy Vunipola surclasse tous ses adversaires, Joey Carbery confirme… Voici le XV de cette Champions Cup 2018-2019.

1. M. Vunipola (Saracens)

Auteur d'un match XXL en finale, il est le pilier moderne, mobile, rugueux et très joueur.

2. S. Cronin (Leinster)

Co-meilleur marqueur d'essais (6) du Tournoi, il a mené son équipe jusqu'en finale. 

3. T. Furlong (Leinster)

Il est considéré comme le meilleur pilier du monde, il l'aura prouvé match après match dans sa capacité à briser chaque adversaire en mêlée. 

4. W. Skelton (Saracens)

Avec ses 18 plaquages en finale il montre une fois encore qu'il est l'un des meilleurs joueurs du monde à son poste. 

5. T. Beirne (Munster)

Le joueur d'1m98 est aussi précieux dans les airs que dans le combat au sol il peut briser les premiers plaquages sans difficulté. 

6. P. O'Mahony (Munster)

Le troisième ligne a été un élément indispensable du Munster. L'international irlandais est un véritable meneur d'hommes. 

7. S. Fardy (Leinster)

Au four et au moulin, le troisième ligne de 34 ans a démontré qu'il avait encore le cardio d'un jeune joueur.

8. B. Vunipola (Saracens)

Grand artisan de la victoire finale, il a retrouvé toute la confiance des grands joueurs avec ses 63 mètres parcourus ballon en main.

9. Antoine Dupont (Toulouse)

Le demi-de-mêlée français a fait l'étalage de sa classe durant la compétition. Également utilisé à l'ouverture en quart et en demi, il a été l'un des grands artisans de la réussite toulousaine.

10. Joey Carbery (Munster)

Maître à jouer de son équipe, Carbery a porté le Munster jusqu'en quart-de-finale en inscrivant soixante-dix points en sept rencontres.

11. Jacob Stockdale (Ulster) 

Bien qu'éliminé dès les quarts de finale avec l'Ulster, Stockdale est le co-meilleur marqueur de la compétition en ayant scoré six fois en sept rencontres.

12. Virimi Vakatawa (Racing 92)

Fer de lance de l'attaque du Racing 92, il a inscrit quatre essais en six matches, ses performances offensives ont porté son équipe dans cette campagne.

13. Sofiane Guitoune (Toulouse)

Auteur de quatre essais en huit rencontres, le trois-quart centre Français a été l'un des meilleurs éléments offensif du Stade toulousain.

14. Cheslin Kolbe (Toulouse)

Dans la droite lignée de ses performances en Top 14, Kolbe a été un poison pour les défenses adverses comme en attestent ses quinze franchissements durant la compétition.

15.  Alex Goode (Saracens)

Élu meilleur joueur européen de l'année, l'arrière anglais est le seul joueur à avoir disputé les neuf rencontres en intégralité.

Midi Olympique
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir