• Sofiane Guitoune
    Sofiane Guitoune
Publié le / Modifié le
Stade toulousain

Oscar Midi Olympique : Guitoune à l’honneur

Ce lundi soir, le trois-quarts du Stade toulousain Sofiane Guitoune, auteur d’une saison exceptionnelle, a reçu l’Oscar Midi Olympique. Et c’est également tout son club qui a aussi été fêté pour son retour au premier plan.

Plus de 1300 convives étaient réunis, ce lundi soir, dans le splendide décor du Casino Théâtre Barrière de Toulouse pour célébrer la saison du trois-quarts centre Sofiane Guitoune. Il a ainsi reçu l’Oscar Midi Olympique des mains de Jean-Michel Baylet, Président Directeur Général du groupe La Dépêche du Midi : « Bravo à lui,c’est un joueur exceptionnel. » Ceci avant de placer en lumière un club de retour au premier plan, qui séduit le grand public depuis des mois : « Le Stade toulousain joue un rugby hors du commun. Merci au président Didier Lacroix et à l’entraîneur Ugo Mola. » Félicitations que Didier Lacroix, lequel a aussi remis un Oscar bénévole au président de l’Association Gérard Labbe, a accueillies avec une certaine ironie et un message à peine dissimulé. « Je vous remercie de nous mettre à l’honneur, a-t-il ainsi réagi. Mais il nous reste un mois et on veut aller chercher quelque chose. » 

Et le boss des Rouge et Noir n’a pas non plus manqué l’opportunité de féliciter son joueur : « C’était quelqu’un qu’on avait enterré très tôt mais la porte s’est entrouverte pour lui. C’est un exemple, il a connu la galère mais n’a jamais lâché. »Vertus aussi soulignées par Mola, lequel a insisté sur l’attitude au quotidien de Guitoune : « Sofiane reste une bonne nouvelle pour le rugby. Quand vous le croisez chaque matin, tout va bien. C’est un garçon chouette à entraîner. On a connu des moments délicats ensemble et le rendez-vous était au départ manqué pour luiavec le Stade toulousain mais c’est aujourd’hui quelqu’un qui compte sur le terrain et dans le vestiaire. »

Kolbe et Médard aussi récompensés

En présence notamment du président de France 2023 Claude Atcher, de l’ensemble de ses coéquipiers, d’anciennes gloires du club comme Thierry Dusautoir, Yannick Jauzion ou Fabien Pelous, du maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc - qui s’est réjoui de la réussite des Stadistes : « Le Stade toulousain est une partie de nous-même, qui participe au rayonnement de la ville. Une nouvelle page est en train de s’écrire. » - ou encore des nombreux partenaires de la soirée, Guitoune n’a pas caché son bonheur. Lui qui vit une renaissance après deux années marquées par les blessures. L’international français (5 sélections ; 3 essais) n’a jamais été aussi fort qu’aujourd’hui. Replacé au centre en début d’exercice, il est devenu un cadre de la ligne de trois-quarts. Avec 15 essais en 27 matchs, il en est aussi l’un de ses membres les plus efficaces. Si le club a retrouvé les sommets, Guitoune - forcément candidat à au Mondial japonais - n’y est pas pour rien. Mais, par nature, l’homme ne compte pas s’arrêter là et demeure extrêmement ambitieux. Au-delà de cette distinction individuelle de prestige, le prochain objectif de Guitoune est évident : ramener le Bouclier de Brennus dans la Ville rose. Dans cette quête, il sera bien aidé par deux de ses partenaires aussi récompensés ce lundi. Le fantastique ailier Cheslin Kolbe, sûrement le joueur le plus spectaculaire du Top 14, a été élu Oscar Barbarians, quand Maxime Médard a reçu un Oscar d’honneur pour l’ensemble de sa carrière sous le maillot toulousain.

Voir les commentaires
Réagir