• Clement Ancely (Grenoble)
    Clement Ancely (Grenoble) Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Top 14

Grenoble donne le match à Pau

C’est sous une fine pluie que se jouait la rencontre entre Pau et Grenoble. Si les Grenoblois pouvaient mathématiquement espérer échapper au barrage du maintien, cette défaite (22-0) en a décidé autrement. 

« Personne dans les rucks, personne au contest », criait le coach grenoblois Stéphane Glas dans son casque. On joue la trentième minute et à ce moment-là de la partie Grenoble domine, mais Grenoble vient d’encaisser un essai par Lestremau. Pire, les Bleu et Rouge évoluent à 13 contre 15 suite à deux cartons jaunes délivrés à Kubriashvili et Blanc-Mappaz. Les coéquipiers de Fabien Alexandre tentent d’envoyer beaucoup de jeu, ils se créent des occasions à l’image d’un Tupuola très joueur mais des fautes à des moments clés les empêchent de scorer. Une mêlée perdue sur les cinq mètres de Pau, une pénalité rapidement jouée dans leur camp qui entraînera l’essai palois, et ces deux cartons. Le score à la mi-temps n’est que de 8 à 0, les Rhônalpins ne concrétisent pas et Pau réussit à être pragmatique.

Une deuxième mi-temps à l’image de la première

Le retour des vestiaires démarre tambour battant pour les joueurs de Dewald Senekal qui étouffent des Palois trop spectateurs du jeu. Mais une nouvelle fois la réussite du buteur fuit les poteaux. La Section Paloise fait le dos rond mais ne rompt pas. Le manque de réussite arrive à son paroxysme à l’heure de jeu lorsque Pablo Uberti ne contrôle pas le ballon dans l’en-but au moment d’aplatir. 

La fin de match laissera des regrets à Grenoble. À l’offensive durant toute la deuxième mi-temps, ils ne prendront pas les trois points, préférant jouer vite tous les ballons. Sur une de ses dernières attaques, Pau va même inscrire un essai par l’intermédiaire de Lespiaucq et enfin Le Bail sur la sirène. Grenoble jouera bien un barrage contre le perdant de la finale de Pro D2. 

Dylan Munoz
Sur le même sujet
Réagir