• XV de France - Jacques Brunel, actuel sélectionneur des Bleus
    XV de France - Jacques Brunel, actuel sélectionneur des Bleus Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
XV de France

Le Top 5 des recalés de la liste des 65 préselectionnés

Il y a une semaine, le staff du XV de France officialisait une liste de 65 joueurs supervisés en vue de la prochaine Coupe du monde au Japon. Certains noms très connus trouvent le moyen d’y briller par leur absence. La situation ne doit pas être facile à vivre pour des joueurs qui ont pourtant déjà fait leur preuve au niveau international à un certain moment.

1 François Trinh-Duc (32 ans, 66 sélections)

Depuis cinq ans, il n’avait plus la carte. L’ancien Montpelliérain et Toulonnais a de moins en moins joué à l’ouverture et de plus en plus au centre. Cela n’a assurément pas arrangé ses affaires.

Top 14 - François Trinh-Duc (Toulon)
Top 14 - François Trinh-Duc (Toulon) - Icon Sport

2 Kevin Gourdon (29 ans, 19 sélections)

Le troisième ligne paie son manque de régularité et sans doute un soupçon d’impuissance à très haut niveau. Dans un grand jour, le Rochelais, Drômois d’origine, est pourtant un régal à voir jouer.

Top 14 - Kevin Gourdon (La Rochelle)
Top 14 - Kevin Gourdon (La Rochelle) - Icon Sport

3 Judicaël Cancoriet (23 ans, 4 sélections)

Son cas est celui d’un convalescent et relève plus de la malchance que d’autre chose. Touché gravement au tendon pectoral en janvier, le troisième ligne vient tout juste de revenir à la compétition avec son club de Clermont.

Top 14 - Judicaël Cancoriet (Clermont)
Top 14 - Judicaël Cancoriet (Clermont) - Icon Sport

4 Vincent Rattez (27 ans, 2 sélections)

Malgré une troisième saison pleine, le Rochelais paie son inexpérience au niveau international. Il ne fait pas partie des plans du staff actuel, que ce soit à l’aile ou à l’arrière où la concurrence fait rage. Il n’a plus eu de sélection depuis une tournée à l’été 2017 en Afrique du Sud.

Top 14 - Vincent Rattez (La Rochelle)
Top 14 - Vincent Rattez (La Rochelle) - Icon Sport

5 Sekou Macalou (24 ans, 1 sélection)

Il n’est plus dans les petits papiers depuis la fameuse nuit d’Édimbourg en février 2018. Même si ses qualités athlétiques exceptionnelles font des merveilles avec le Stade français, le troisième ligne est considéré comme trop indiscipliné.

Top 14 - Sekou Macalou (Stade français)
Top 14 - Sekou Macalou (Stade français) - Icon Sport

Enzo Diaz
Voir les commentaires (1)
Réagir
Les commentaires (1)
danydemassy Il y a 5 mois Le 28/05/2019 à 13:17

Si on se fie aux statistiques, Sekou Macalou est certes indiscipliné. Mais à côté de ça : excellent preneur de balles en touche, excellent aux plaquages, aux mètres gagnés, aux défenseurs battus, aux contre-rucks... Alors, se passer ce cet atout parce que le coach Brunel ne l'aime pas, je trouve ça SCANDALEUX !