• Christophe Urios (Castres) déçu de la défaite contre Toulon
    Christophe Urios (Castres) déçu de la défaite contre Toulon Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Top 14

Urios : « On a pris un parpaing dans la gueule.... »

L'entraîneur mythique du CO a donc fini sur une note triste avec cette non qualification. Il s'est confié avec classe après le match.

L'entraîneur mythique du CO a donc fini sur une note triste avec cette non qualification. Il s'est confié avec classe après le match.

« Je pensais bien que nous aurions été capables de battre Toulon. Mais dans la vie, on a ce qu'on mérite. Sans doute qu'on ne méritait pas de faire mieux que septième. Depuis le match de Bordeaux, nous avions un boulevard devant nous et nous n'avons pas assumé. Je ne vais pas tirer sur une ambulance... Mais je le reconnais, on a pris un parpaing dans la gueule cet après-midi. A se demander qui jouait la qualification et qui jouait pour l'honneur... »

A mesure qu'il parlait, quelques sensations lui sont revenues, peut-être les avait-il enfouies en lui avant de les retrouve rà mesure que Toulon dessinait son succès.

« Je suis très triste, abattu même. Tout est fini. Ce matin quand je suis arrivé, je me suis dit que ça pouvait arriver, mais je n'y croyais pas. Voilà mon erreur et peut-être que d'autres ont pensé comme moi. Dans la vie, je sens des trucs. L'an passé, je sentais qu'on pouvait aller loin. J'ai senti aussi que Montpellier pouvait gagner à Clermont. Et cette année, depuis le match de Bordeaux, je sentais plein de choses, je ressentais une certaien impuissance, même si on est peut-être plus forts que l'an passé. J'ai senti les mecs sans ressort. On a pourtant fait uen saison incroyable, mais on n'a pas su gérer la fin du championnat alors que d'habitude c'est notre force. Voilà, ce soir, Je n'aspire qu'à uine chose, me reposer car je suis fatigué. Puis basculer vite sur mon prochain défi. »

Sur le même sujet
Réagir
Les commentaires (1)
Baloo2130 Il y a 3 mois Le 26/05/2019 à 11:43

Bonjour.
Pourtant abonné, pas moyen de lire cet article.
J'ai beau me connecter et me reconnecter, je retombe toujours sur : article réservé aux abonnés !!!
Bizarre, non ?
Tant pis, j'attendrai ce soir...
Gerard Perbal