• Pour les jeunes Nazairiens, Yann Dorbeaux (au centre) est un exemple d’engagement et de fidélité. Des critères recherchés au SNO. Photo DR
    Pour les jeunes Nazairiens, Yann Dorbeaux (au centre) est un exemple d’engagement et de fidélité. Des critères recherchés au SNO. Photo DR
Publié le / Modifié le
Amateurs

Saint-Nazaire : Une vitrine à restaurer

SAINT-NAZAIRE - Fédérale 3 Sur les décombres du rugby nazairien, le nouveau Saint-Nazaire Ovalie veut se développer durablement grâce à des engrais non toxiques.

Le rugby nazairien a connu son novembre noir à l’hiver 2016, et la nouvelle de la mise en liquidation judiciaire du club a provoqué les effets d’un froid polaire. Ce 9 novembre de triste mémoire, le Saint-Nazaire Rugby Loire-Atlantique a disparu du paysage ovale français. Épilogue impensable quelques courtes années plus tôt quand les Nazairiens ambitionnaient d’aller faire un tour du côté de la Pro D2. Le SNRLA est mort donc, faut-il parler d’une renaissance ? Assurément pas, tellement le Saint-Nazaire Ovalie qui est né sur les cendres est différent dans ses structures et son fonctionnement. Soutenue par la municipalité et le comité des Pays de la Loire, la nouvelle entité présidée par Romain Gressier-Monard a pu se relancer du tremplin de l’Honneur régional. Au cœur de la machine en sa qualité de directeur sportif, responsable du centre de formation et entraîneur, Johan Fornier a une vision très positive de la situation trois ans après le terrible accident : "Nous sommes bien accompagnés dans notre volonté de faire jouer nos jeunes cadets, juniors et Bélascain qui sont vice-champions de France. Nous sommes dans une très bonne dynamique et fin juin 2018 nous avons accédé à la Fédérale 3. Nous venons de vivre une saison de transition, c’est la récompense des joueurs formés au club. Ils sont restés pour un projet de jeu, l’amour du club, sans le moindre défraiement. C’est réconfortant et très confortable." Oubliées les ambitions démesurées qui ont conduit le club à la ruine, les acteurs du nouveau Saint-Nazaire Ovalie ont la volonté clairement établie de développer le rugby sur le bassin nazairien, de pérenniser l’acquis afin de bâtir une belle vitrine. "Nous avons bien sûr l’ambition d’accéder à la Fédérale 2 mais la patience prédomine. Nous voulons faire les choses de manière intelligente, développer les actions sociales et sociétales et renforcer le statut de club familial associé aux projets professionnels."

20 jeunes vers les pros

Une évidence se dégage des propos, la raison aujourd’hui l’emporte et si une forme de sérénité transpire du SNO, c’est sans doute parce qu’il a la chance de posséder des infrastructures sportives de haut niveau sur lesquelles les dirigeants peuvent capitaliser, ainsi qu’un cadre de vie attractif. Autrement dit, toutes les conditions sont réunies pour permettre au club et aux joueurs de progresser. Les coachs Fornier et Régis Casset qui ont le soutien de deux intervenants anciens joueurs : l’ex-capitaine Thierry Veuillet (avants) et Romuald Ney (mêlée), ont voulu repartir la saison prochaine avec la totalité du très jeune groupe seniors qui compte aussi dans ses rangs Yann Dorbeaux symbole de fidélité. Johan Fornier évoque une stratégie ; "L’idée c’est de construire doucement un effectif pour franchir le palier supérieur. Mais on ne se brûlera pas les ailes, nous ne sommes pas dans les résultats à courts termes, plutôt dans la formation du joueur." Cette formation locale qui a propulsé en deux ans et demi plus de 20 joueurs vers des clubs professionnels, et certains en équipe de France des moins de 20 ans. Que l’équipe première tourne à une moyenne d’âge de 20-21 ans, que l’équipe B soit constituée de nombreux éléments de 18 à 20 ans, n’est pas anodin. "C’est le fruit d’une volonté, affirme Johan Fornier. Notre projet de club axé sur le centre de formation est une réalité." Le Saint-Nazaire Ovalie a toute la vie devant lui pour redonner à la ville portuaire un club de rugby digne de son passé avant le séisme dévastateur.

Midi Olympique
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir