• Nicolas Nadau alors entraîneur de Carcassonne
    Nicolas Nadau alors entraîneur de Carcassonne Icon Sport - Icon Sport
Publié le / Modifié le
Pro D2

Biarritz tient son staff : Nadau et... une surprise !

Le BOPB, qui reprendra le chemin de l'entraînement dans un mois environ, a choisi hier midi son staff technique pour la saison prochaine. Les deux hommes ont signé et seront présentés au public biarrot le 5 juin prochain.

La saison mi-figue mi-raisin du BOPB ne devrait pas épargner Jacques Cronje, l'entraîneur des avants biarrots à qui il reste un an de contrat, ainsi que Heini Adams, chargé des trois-quarts du club basque. Comme pressenti depuis quelques semaines, le « Puciste » Nicolas Nadau, ancien arrière de Clermont et Narbonne, prendra donc en mains l'animation offensive des Rouge et Blanc. A 44 ans, Nicolas Nadau possède de solides références dans le petit monde du rugby professionnel et pour mémoire, il fut aussi le coach de Carcassonne puis de Tarbes, en Pro D2. Avec lui, le Biarritz olympique espère redonner des couleurs à une ligne d'attaque qui manqua parfois de mordant, cette saison.

Pour épauler Nicolas Nadau, les dirigeants biarrots ont choisi de relancer Shaun Sowerby, l'ancien numéro 8 du Stade français, Toulouse et Montpellier. Sowerby, un temps pressenti dans la capitale pour aider Pieter de Villiers et Heyneke Meyer dans leur mission parisienne, a finalement dit oui au projet biarrot, lequel comprend aussi le grand « dossier Aguilera », puisque la réfection et l'agrandissement du stade de la cote basque devraient être votés par le conseil municipal de la ville, d'ici quelques jours. De ce que l'on sait, les patrons du BOPB ont reçu un nombre incalculable de CV lorsqu'a fuité dans la presse que Cronjé et Adams ne poursuivraient pas leur aventure avec le club rouge et blanc. Les noms du Bordelais Tom Palmer, de l'ancien bayonnais « PP » Lafond ou de Marc Dal Maso ont circulé du côté de la cité biarrote. C'est finalement Nicolas Nadau et Shaun Sowerby qui ont été retenus. A Biarritz, ils seront les adjoints du Néo-Zélandais Mattew Clarkin, conforté à son poste de directeur de rugby. Les Biarrots reprendront le chemin de l'entraînement d'ici un mois.  

Réagir