• Colomiers et Agen étaient dans la même poule lors de la phase régulière Crabos et les Haut-Garonnais mènent deux victoire à zéro. Ils sont les favoris logiques à la succession de Grenoble, vainqueur la saison dernière. Photo La Dépêche du Midi
    Colomiers et Agen étaient dans la même poule lors de la phase régulière Crabos et les Haut-Garonnais mènent deux victoire à zéro. Ils sont les favoris logiques à la succession de Grenoble, vainqueur la saison dernière. Photo La Dépêche du Midi
Publié le / Modifié le
Jeunes

Crabos : Agen - Colomiers, un choc de cadors

Entre des Columérins impressionnants toute la saison et des Agenais revenus de loin, cette finale de l’élite des juniors promet de faire des étincelles.

Que ressentiront-ils au moment d’entrer sur la pelouse du vénérable stade Gaston-Vivas de Beaumont-de-Lomagne ? Agenais et Columérins se disputeront, dans l’antre bucolique du Stade beaumontois, un titre de champion de France de juniors Crabos, la catégorie reine des moins de 18 ans. Et l’opposition promet d’être magnifique entre les deux meilleures équipes de la saison. D’un côté, les Columérins ont régné en maître sur la phase régulière, terminant invaincus, ce qui, si l’on s’arrêtait à cette seule analyse, pourrait leur conférer un statut de favori que réfute leur coach, Philippe Filiatre : "C’est vrai que si on regarde seulement les chiffres, nous avons accompli une saison pleine qui nous donne peut-être un petit avantage psychologique. Mais nous nous méfions beaucoup de cette équipe agenaise qui a réalisé un parcours vraiment magnifique, notamment lors de la phase finale."

Une référence à peine voilée à l’exploit accompli par la jeune garde lot-et-garonnaise, qui a su arracher sa qualification lors de la dernière journée de la phase régulière en battant le grand Stade toulousain, puis en disposant, tour après tour, de Perpignan, La Rochelle ou Grenoble. Que du très lourd !

Gagner, dix ans après !

Les Agenais, emmenés par Christophe Daste, auront à cœur de ramener le trophée en Lot-et-Garonne. Le dernier titre Crabos d’Agen remonte à une dizaine d’années et l’histoire récente du club est entachée d’une finale perdue "contre la grosse génération toulonnaise avec Carbonel et consorts" il y a deux ans. Christophe Daste s’attend à un match âpre et difficile, eu égard aux deux victoires des Haut-Garonnais lors de la phase régulière : "Nous avons perdu 23-19 chez eux et 6-0 chez nous. Ce sont des défaites, certes, mais il y a eu match. Alors, la finale sera sans doute très ouverte et nous aurons nos chances."

Comme souvent chez les jeunes, cette finale promet un beau spectacle. Le Columérin Philippe Filiatre abonde en ce sens : "ça reste un match de gosses. Ils jouent très bien au rugby mais sont un peu insouciants et ils jouent toutes zones et tout espaces." Entendez par là que ce niveau Crabos propose un énorme volume de jeu et que la mêlée et le jeu au pied, même s’ils existent, ne sont pas aussi prépondérant que chez les grands.

BOURNIQUEL David
Réagir