• Pro D2 - Yannick Bru (entraîneur des avants de Bayonne) et le joueur Manuel Ordas
    Pro D2 - Yannick Bru (entraîneur des avants de Bayonne) et le joueur Manuel Ordas Icon Sport -
Publié le / Modifié le
Pro D2

Le Top 14 chamboule le recrutement de Bayonne

La montée inattendue a bousculé les plans de Bayonne. Tout d’abord, il s’agira de recruter des joueurs, d’ici le 30 juin, pour pouvoir exister en Top 14. Les Basques n’avaient pas anticipé. Aussi, Yannick Bru et le président Philippe Tayeb s’attellent depuis hier à la tâche. Aucune recrue n’est pour l’instant approchée, selon Philippe Tayeb.

Bayonne avait, jusqu’ici, recruté dix joueurs et pensait en avoir terminé avec son recrutement. C’était sans compter sur la montée. Ces recrues sont Alofa Alofa, centre des Harlequins, Mariano Galarza, Edwin Maka, les deuxième ligne de l’UBB et du Racing, Jean Monribot, troisième ligne de Toulon, Johannes Graaf, Brandon Fajardo, les demis d’ouverture de Massy et Colomiers, Maxime Lamothe, talonneur prêté par l’UBB, André Gorin, troisième ligne de Massy, Jean-Baptiste DeClercq et Swan Cormenier, les piliers d’Oloron et d’Albi.

Les deux hommes devaient hier faire l’état des lieux et cibler les postes à pourvoir. L’Aviron a droit à 8 joueurs de plus pour un effectif de 35. Mais Yannick Bru veut garder une poire pour la soif et se donne la possibilité d’engager trois joueurs supplémentaires en cours de saison. Alors les recrues pourraient être moins nombreuses qu’annoncées si l’Aviron n’arrive pas à alléger son effectif actuel en consentant des prêts. Certains joueurs, prévus pour la saison en Pro D2, sont jugés trop tendres pour l’élite et vont donc probablement rejoindre la division inférieure. Il s’agirait de Bastien Bergounioux, Enzo Hardy, Alexandre Gouaux et Rémy Chateauraynaud.
Grégory Arganese, Abdel Boutaty, Fabien Nabias, Bastien Fuster, Martin Bustos Moyano, en fin de contrat, ne sont pas reconduits. Tristan Tedder et Maxime Marty, en prêt, retournent à Toulouse. Bandisa Ndlovu repart chez les Sharks. Julien Jané a signé à Agen.

Restent les cas épineux des joueurs à gros salaires qui ont encore un an de contrat et que l’Aviron ne veut plus garder. Ainsi Willie Du Plessis, John Beattie, Met Talebula et Adam Jaulhac sont en discussion avec le club pour un départ négocié. 

Edmond Lataillade
Réagir