Publié le / Modifié le
Top 14

Des attaques à tout-và

Avec Toulouse et Clermont, deux équipes euphoriques, et deux outsiders sans complexes, ça promet !

Le tableau d’affichage du Matmut Atlantique pourrait s’affoler samedi et dimanche. L’édition 2018-2019 du Top 14 a, en tout cas, jusqu’à présent été marquée du sceau de l’attaque avec une moyenne de 5,14 essais inscrits par rencontre, relativement proche de celle du championnat anglais (5,59). Les quatre équipes en lice ont allègrement contribué à cet élan offensif, Toulouse et Clermont en tête. Les chiffres le prouvent.

Les demi-finales, avec ce qu’elles supposent de tension, parviendront-elles à tenir cette belle promesse ? L’enjeu ne tue en tout cas pas systématiquement le jeu comme l’ont prouvé les Saracens et Exeter, samedi dernier. Les deux ténors anglais ont établi le nouveau record de points pour une finale du championnat (37-34). Suivez les guides ! 

4 des 5 meilleures attaques, Clermont en tête

Clermont (828), Toulouse (820), La Rochelle (719) et Lyon (683) figurent dans le top 5 des équipes ayant marqué le plus de points cette saison. Seul le Racing 92 est intercalé (750).

3 680 passes pour Lyon

Lyon est l’équipe qui marque le moins des quatre demi-finalistes. Mais elle est celle qui a réalisé le plus de passes sur la saison (3680). Seuls Grenoble et l’Usap en comptent plus.

3,9 essais  par match pour Toulouse

Avec 102 essais, le Stade toulousain a établi un nouveau record d’essais sur la saison régulière. Les Rouge et Noir plantent 3,9 réalisations par match, contre 3,5 pour Clermont, 3,4 pour La Rochelle et « seulement » 2,7 pour Lyon.

340 franchissements pour Toulouse

Avec Toulouse, le danger est permanent, comme en témoignent ses 340 franchissements. Clermont (293), La Rochelle (267) et Lyon (250) ne sont pas en reste en la matière.

Sur le même sujet
Réagir