• Les Rochelais sont en nombre dans le XV de la semaine
    Les Rochelais sont en nombre dans le XV de la semaine Icon Sport - Icon Sport
Publié le / Modifié le
Top 14

Le XV de la semaine

Semaine de barrages oblige, Midi Olympique vous dévoile son quinze de la semaine aux forts accents rochelais et lyonnais.

15. Kini Murimurivalu (La Rochelle)

Très dangereux sur ses relances il permet de monopoliser beaucoup de défenseurs pour libérer des espaces pour ses partenaires.

14. Arthur Retière (La Rochelle) 

Il a inscrit l'essai de la victoire, ses accélérations ont mis la défense du Racing sur le reculoir. 

13. Pierre-Louis Barassi (Lyon) 

Le joueur de 21 ans, a une capacité d'accélération qui lui permet d'échapper aux défenses du Top 14 dont celle des Montpelliérains. 

12. G. Doumayrou (La Rochelle)

Avec son action de grande classe il a réussi à prendre les bonnes décisions au bon moment et devenir passeur décisif. 

11. Vincent Rattez (La Rochelle)

Très difficile à plaquer, il a su mettre les cannes pour déborder Dupichot et permettre à son équipe d’inscrire l'essai libérateur. 

10. Ihaia West (La Rochelle)

Ses 14 points face au Racing et sa vision du jeu ont été l'atout principal de l'attaque Rochelaise.

9. Baptiste Couilloud (Lyon)

Rapide, insaisissable, il donne l'essai à son centre et est l'un des grands artisans de la victoire lyonnaise.  

8. Deon Fourie (Lyon)

Toujours dans l'avancée, il a su remettre Lyon dans le sens de la marche quand tout devenait compliqué. 

7.  Liam Gill (Lyon)

Leader des avants lyonnais, l'Australien a fait le travail de l'ombre dans les rucks lors de ce barrage. 

6. Wiaan Liebenberg (La Rochelle)

Fidèle à sa réputation, il a réalisé 26 plaquages pour un seul loupé. Un poison pour l'attaque adverse.

5. Thomas Jolmes (La Rochelle)

Au four et au moulin, il a été un rock sur lequel la défense Rochelaise a pu compter.

4. Felix Lambey (Lyon)

Dans son style caractéristique, le deuxième ligne très joueur est un véritable pivot offensif.  

3. Levan Chilachava (Montpellier)

Il a mis au supplice la mêlée lyonnaise, sa sortie a été très préjudiciable pour Montpellier

2. Camille Chat (Racing 92)

Le seul Racingmen à avoir un peu survolé les débats avec son équipe avec ses 102 mètres parcourus ballon en main. 

1. Hichem Kaabeche (Lyon)

Il a réussi à remettre de la stabilité dans la mêlée Lyonnaise dès son apparition sur le terrain.

 

Midi Olympique
Réagir