• Le talonneur Folau Fainga'a est actuellement le meilleur marqueur du Super Rugby avec 10 essais ! Il partage cette première place avec Sevu Reece (Crusaders), Jack Maddocks (Rebels) et Ngani Laumape (Hurricanes).
    Le talonneur Folau Fainga'a est actuellement le meilleur marqueur du Super Rugby avec 10 essais ! Il partage cette première place avec Sevu Reece (Crusaders), Jack Maddocks (Rebels) et Ngani Laumape (Hurricanes). Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Super Rugby

Les Brumbies de retour au sommet

Sur le pelouse des Sunwolves, les Australiens l’ont largement emporté (42-19). on les sent capables de retrouver la phase finale après une année blanche.

Les Brumbies ont confirmé leur domination dans la conférence australienne en signant une sixième victoire en sept matchs. Chez les Sunwolves, ils ont marqué six essais contre trois. Cette victoire bonifiée leur donne désormais un avantage de cinq points sur les Rebels. Il ne reste plus que deux rencontres avant la phase finale et les Brumbies doivent se rendre à Sydney pour y affronter les Waratahs avant de recevoir les Reds.

Les Brumbies furent la première franchise australienne à gagner le Super Rugby, à l’époque où ils étaient entraînés par Eddie Jones. Ils comptent trois trophées (2000, 2001, 2004) plus quatre finales perdues. L’an passé, pour la première saison de Dan McKellar, ils avaient manqué la qualification en terminant dixièmes au général, et troisièmes de la conférence australienne. Après cinq phases finales de rang, ça faisait tâche. Pour retrouver le chemin de la victoire, McKellar et ses adjoints (Laurie Fisher pour les avants et Peter Hewat pour l’attaque) ont d’abord consolidé les fondamentaux. Leur mêlée est très solide, emmenée par ce qui devrait être la première ligne titulaire des Wallabies en Coupe du monde (Sio, Folau et Ala’alatoa), auxquels il convient d’ajouter le revenant James Slipper qui a parfaitement su saisir la chance de relancer sa carrière. à 29 ans, le pilier droit compte 86 sélections mais n’a plus été appelé depuis 2016.

Les Brumbies sont surtout passés maîtres dans l’art du maul après touche. Fainga’a Folau, le talonneur titulaire, a déjà inscrit dix essais (le même nombre que les chasseurs traditionnels comme Reece, Maddocks ou Ioane) en conduisant la manœuvre derrière ces "cocottes". Ce week-end, à Tokyo, c’est son remplaçant, Connal McInnerney, qui a réussi un triplé ! Aucune équipe ne fait marquer des talonneurs comme ça. La troisième ligne, même privée de David Pocock, qui n’aura joué que trois bouts de match, est omniprésente derrière un Peter Samu qui a trouvé ses marques aux côtés des Lachlan McCaffrey, Cussack, Valentini et le nouveau venu, Jahrome Browne.

Leali’ifano retrouvé

à la manœuvre, Leali’ifano est revenu à son plus haut niveau après sa maladie (leucémie) et est un sérieux candidat pour le Mondial. Il est posé, voit le jeu et bénéficie d’un coup de pied précis : quelle merveille de passe pour Speight pour l’essai de Banks contre les Sunwolves ! Kuridrani, auteur d’un triplé contre les Bulls, s’est rappelé à la mémoire des sélectionneurs et Banks, à l’arrière, a un coup de pied gigantesque et une vitesse non-négligeable dans un style qui n’est pas sans rappeler Chris Latham.

Après des débuts timides, les Brumbies sont montés en puissance et sont désormais capables de s’adapter à l’adversaire. Contre les Sunwolves, ils ont varié leur jeu puisque, bloqués par deux fois sur la ligne en première mi-temps, ils ont écarté ce qui aurait pu être une troisième penaltouche pour un essai du centre Simone. Le danger peut maintenant surgir de partout avec des ailiers rapides (Speight, Pulu, Muirhead). Et, contrairement aux Waratahs, McKellar a su faire tourner son effectif et n’a pas à reposer le moindre joueur jusqu’à la fin du Super Rugby. Armés comme cela, les Brumbies ont capables d’aller loin…

Jacques Broquet
Voir les commentaires
Réagir