• Bryan Habana, présent au tournoi, prend des photos avec les spectateurs.
    Bryan Habana, présent au tournoi, prend des photos avec les spectateurs. Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Rugby à 7

Petits bruits de Tournoi : bilan du Paris 7s

« Where is Bryan ? » Il est à Jean-Bouin !

Si Bryan Habana pensait passer inaperçu… c’est raté ! Champion du monde avec les Springboks en 2007, deux fois champions d’Europe (2014, 2015) et une fois champion de France avec le RC Toulon (2014), l’ancienne star du rugby à XV était présent à Paris ce week-end pour profiter du spectacle de la dernière étape du circuit mondial et pour répondre de ses (nouvelles) prérogatives professionnelles. Ambassadeur tout d’abord pour HSBC, Habana suit le circuit du Sevens avec grande attention et admiration, lui l’ancien sprinteur, (re) connu pour sa pointe de vitesse. Interrogé par le speaker du stade, il n’a pas caché son plaisir de revenir en France, là où il a mis un terme à sa carrière (en avril 2018) : « C’est toujours un plaisir pour moi de revenir dans ce pays. » D’ailleurs, il n’est jamais très loin. Récemment diplômé de marketing par Toulouse Business School (il est venu à Toulouse pour la remise des diplômes), il effectue régulièrement des allers-retours entre l’Afrique du Sud et l’Europe pour les affaires notamment. Son impression sur l’étape parisienne ? Si le gaillard reste toujours athlétique (il n’a rien perdu de sa carrure) et pourrait très bien se retrouver sur le terrain, il préfère botter en touche avec la modestie qui le caractérise (ou pas) : « Ça va trop vite pour moi, je n’aurais jamais pu suivre. » Accueilli en véritable Rock Star, le Sud-Africain a pris le temps de signer des autographes et de prendre de nombreux selfies avec ses fans. Toujours le sourire aux lèvres, celui qui compte 124 sélections avec les Boks s’est même permis de chambrer : « Il fait même beau ici, comme à Toulon. Ça change. » Taquin Bryan ?

Les Fidji remportent le World Series

Les Fidji remportent le tournoi de Paris et par la même occasion le World Series. Une performance réussie grâce à leur victoire sur les États-Unis en demi-finale (33-14) et la Nouvelle-Zélande en finale (35-24).

L’Afrique du Sud qualifié pour les JO

L’Afrique du Sud est la quatrième équipe officiellement qualifiée pour les jeux Olympiques de Tokyo. Elle rejoint les Fidji, les États-Unis et La Nouvelle-Zélande. Malheureusement pour les Japonais et malgré une victoire surprise dans la première journée face aux Français, ils ne seront plus de la partie du World Series au profit de l’Irlande à la rentrée.

Midi Olympique
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir