• Les supportes lyonnais à Gerland
    Les supportes lyonnais à Gerland Icon Sport - Icon Sport
Publié le / Modifié le
Top 14

Le peuple lyonnais en infériorité

Seul club à avoir disputé les demies la saison dernière, le Lou ne devrait pas profiter de cette expérience dans les tribunes. À domicile, dans l’antre de l’OL, le Lou avait alors pu compter sur un fort élan populaire. Le quota de trois mille places alloué au club n’avait pas été suffisant pour satisfaire toutes les demandes. Cette fois, le club ne devrait pas écouler tout le stock mis à sa disposition. En milieu de semaine, mille quatre cents places avaient été vendues. Au total, il envisageait d’en vendre deux milles. Évidemment, il est possible que d’autres aient pris leur place en amont mais les Lyonnais devraient perdre la bataille des chants, des drapeaux agités, dans un stade plus sûrement colorés de jaune que de rouge et noir.

"J’ai bien peur que nous soyons en minorité", reconnaissait le président, Yann Roubert. "Bordeaux est loin et c’est un déplacement qui s’organise. Si nous avons la chance de nous qualifier, se déplacer à Paris sera plus simple." Outre ses salariés, tous conviés au match, le Lou mettra gratuitement à disposition des bus pour ses abonnés détenteurs du précieux sésame pour le Matmut Atlantique. Beaucoup se sont déjà organisés en covoiturage, seuls trois cents d’entre eux devraient profiter de la navette. Six bus ont donc été affrétés avec un départ prévu très tôt dimanche matin depuis le Matmut Stadium de Gerland. Les seize heures de car aller et retour au programme ont apparemment eu raison de la passion encore relative d’une partie du public…

Sébastien Fiatte
Sur le même sujet
Réagir