• Tombeurs d’Arbois en huitièmes, les Bourguésans s’attendent à livrer une nouvelle rude bataille contre la Motte-Servolex. Photo CV
    Tombeurs d’Arbois en huitièmes, les Bourguésans s’attendent à livrer une nouvelle rude bataille contre la Motte-Servolex. Photo CV
Publié le / Modifié le
Amateurs

Bourg-Saint-Andéol : Un beau rebond

Au bord de la relégation la saison dernière, l’équipe a décroché l’accession en Honneur et disputera un quart de finale de championnat de France.

En début de saison, au moment de la constitution des championnats de séries de Ligue Aura, le sens commun promettait aux clubs de l’ancien comité Drôme-Ardèche les pires maux. En ce printemps, ils se portent plutôt bien ! Après Montmeyran, éliminé dimanche dernier en quarts de finale de championnat de France Troisième Série, deux autres clubs vont tenter de se glisser dans le dernier carré : Joyeuse, en Deuxième Série, qui sera opposé à Cours, et Bourg-Saint-Andéol, qui affrontera La Motte-Servolex, dimanche à Saint-Jean-en-Royans, avant le quart de Fédérale 2 entre Rumilly et Châteaurenard.

Un week-end de repos à l’ancienne

Le RC bourguesan revient de loin. La saison dernière, il luttait pour le maintien en Promotion Honneur, loin de l’Honneur, où il évoluera la saison prochaine. Quelques joueurs de Pierrelatte sont venus renforcer l’effectif à l’intersaison. Sur le banc, Jean-Marie Vaissière a repris du service, accompagné de Pascal Verdoux, André Sancho et Sébastien Combes. Et la solidarité a fait le reste. Avec un effectif restreint, le club a réussi à toujours aligner deux équipes, tout en permettant à l’équipe fanion de rester compétitive - une défaite en championnat contre Loriol, une défaite en quart de finale de Ligue Aura contre Genas-Pusignan, le futur champion -. "De tous les groupes que j’ai eus, c’est sans doute le plus attachant, estime Jean-Marie Vaissière. Il a aussi beaucoup de caractère, construit dans la difficulté."

La défaite contre Genas-Pusignan a permis à l’équipe d’évoluer. "On évolue en infériorité pendant cinquante minutes mais on domine notre adversaire, rappelle le coach. Depuis nous avons corrigé le tir, ce qui nous a permis d’aller loin." Le staff a également conscience d’avoir eu jusque-là un tableau favorable, contre des équipes sans l’accent méridional. Contre les Alpins, cela devrait être plus compliqué. "C’est du 50-50, nous ne serons pas favoris. Nous avons le potentiel pour passer. J’ai le sentiment que mon groupe n’a pas encore tout donné."

Le week-end de repos a été géré à l’ancienne, et tout le monde espère que cela portera ces fruits. "Nous n’avons pas les moyens de nous offrir les méthodes modernes de régénération alors on l’a fait avec de la bière et des saucisses ! Nous avons fait une bonne fête vendredi dernier."

Quel que soit le résultat, la saison validera tous les efforts entrepris depuis des saisons par le club, sous l’impulsion de son président, Nabil Belkahayat. "C’est un grand serviteur du rugby, conclut l’entraîneur. Il a jeté de bonnes bases pour reconstruire les écoles de jeunes."

Midi Olympique
Réagir