• La joie de Cheslin Kolbe après l'essai marque par Sofiane Guitoune (Toulouse) lors de la demi-finale contre La Rochelle
    La joie de Cheslin Kolbe après l'essai marque par Sofiane Guitoune (Toulouse) lors de la demi-finale contre La Rochelle Icon Sport - Icon Sport
Publié le / Modifié le
Top 14

Toulouse - La Rochelle : logique, forcément logique

Longtemps l'issue de cette rencontre sera restée incertaine. Et ce n'est qu'après l'heure de jeu et un coaching pertinent que les Toulousains ont finalement fait respecter la logique. Le tournant ? C'est l'entrée de Sébastien Bézy (50e) à la mêlée, le repositionnement d'Antoine Dupont à l'ouverture en lieu et place de Thomas Ramos, pas franchement dans son assiette. Jusque-là, les deux équipes s'étaient quasiment rendu coup pour coup.

Les Stadistes avaient frappé les premiers par Guitoune (7-0, 12e). Les Maritimes, eux, avaient matérialisé leurs temps forts en première période par deux pénalités de Ihaia West (22e, 27e) pour revenir au score (7-6, mi-temps). Et puis ? Bézy entrait donc en jeu, apportait un peu de clarté dans le jeu toulousain et remettait de l'avancée dans l'axe en jouant près des zones de ruck. C'est de cette façon que le stratège toulousain s'engouffrait dans une minuscule brèche pour donner un première avantage conséquent (12-6, 60e). Cinq minutes plus tard, les joueurs d'Ugo Mola inscrivaient un troisième essai scellant la victoire rouge et noire. Un succès logique, mais long à se dessiner. 

Sur le même sujet
Réagir