• Lourde défaite pour les Bleuets champions du monde en titre
    Lourde défaite pour les Bleuets champions du monde en titre Walter Gasparini -
Publié le / Modifié le
France -20 ans

Les étoiles du Midol : De La Vega véritable métronome, Lebel surnage

À Rosario, les Bleuets ont sombré et se sont inclinés (47-26) en empochant tout de même un point de bonus offensif. L’ouvreur De La Vega Mendia a éclaboussé la rencontre de sa classe, le troisième ligne centre Pedemonte fut un énorme combattant. Côté français, Matthis Lebel et Quentin Delord tirent leur épingle du jeu dans la grisaille ambiante. 

Trois étoiles

Comment ne pas évoquer la performance du demi d’ouverture des Pumitas, De La Vega Mendia. Il a rendu une copie parfaite avec un 100% face aux barres et une animation qui a frôlé la perfection. Véritable métronome, il a parfaitement servi ses partenaires et a trouvé plusieurs touches très intéressantes comme à la quarantième minute grâce à un jeu au pied extrêmement puissant. En résumé, l’ouvreur local a livré un superbe match.

 

Deux étoiles

Rapide, fin technicien et véloce, l’ailier argentin Carreras a fait énormément de mal à la défense des Bleuets. Inarretable en première mi-temps, il est également à l’origine de l’essai de Gonzalez à la vingt-deuxième minute. Que dire du troisième-ligne centre Pedemonte. Tout au long du match, il fût un véritable poison dans les rucks tricolores. Il s’est aussi signalé par une belle percée au cœur de la défense française à la soixantième minute. Du très lourd qu’on devrait revoir rapidement au plus haut niveau. Enfin, très précis au lancer, le talonneur Dimcheff était à la conclusion d’un ballon porté dévastateur pour le quatrième essai des siens. Solide sur les bases, il s’est appliqué à ne rendre aucun ballon aux Bleuets.

 

Une étoile

Côté français, le toulousain Matthis Lebel s’est démené sur son aile sur le peu de ballons qu’il a eu à négocier, il inscrivait l’essai du bonus pour son équipe en toute fin de match. Le capitaine Arthur Vincent fût propre dans ses transmissions et a tenté de déplacer le jeu tant bien que mal. Le Lyonnais Quentin Delord a tenté de trier les ballons et de donner de l’allant au jeu tricolore dans une rencontre difficile, derrière un pack dominé. Enfin, Donovan Taofifenua a aussi montré beaucoup d’envie lors de son entrée en jeu. Dans les rangs argentins, le pilier Gallau a inscrit un essai fantastique après une course de plus de soixante mètres en première mi-temps. Le demi de mêlée Garcia a parfaitement animé la rencontre par sa vivacité et une vision du jeu aiguisée malgré son jeune âge.

Thomas Saint-Antonin
Sur le même sujet