• Jacques Brunel était présent samedi à Bordeaux pour assister à Toulouse-La Rochelle en compagnie de son staff. T
    Jacques Brunel était présent samedi à Bordeaux pour assister à Toulouse-La Rochelle en compagnie de son staff. T Midi Olympique / Midi Olympique
Publié le / Modifié le
XV de France

Cohésion à Bordeaux

Avant d’assister aux demi-finales du Top 14, le sélectionneur Jacques Brunel avait réuni son staff pour une séance de travail avant l’annonce du groupe appelé à préparer la Coupe du monde qui aura lieu le 18 juin.

Jacques Brunel, le sélectionneur du XV de France, a terminé la semaine bordelaise en assistant aux demi-finales du Top 14. Une présence au Matmut Atlantique de Bordeaux qui n’est d’ailleurs pas passée inaperçu puisqu’il a été sifflé lors de ses deux apparitions sur l’écran géant du stade lors de la confrontation entre Toulouse et La Rochelle. Il n’est pas certain que cet épisode malheureux l’empêche de dormir alors qu’il prépare activement la préparation des Bleus qui démarrera le 24 juin prochain pour les 37 appelés qui seront connus le 18 juin. Alors que le staff technique a largement été retouché et renforcé ces dernières semaines, le sélectionneur avait convié tout le monde à plusieurs réunions de travail depuis mercredi dernier. L’occasion d’échanger avec Thibault Giroud, nouveau préparateur physique des Bleus et Laurent Labit qui ont découvert leurs nouveaux collègues de travail pour les prochains mois. De son côté, le futur sélectionneur Fabien Galthié est arrivé vendredi soir, alors qu’il n’avait pas pu assister aux réunions précédentes en raison de ses activités professionnelles prévues de longue date. Tout ce beau monde a appris à se connaître, même Julien Bonnaire, un temps annoncé forfait pour raisons personnelles, était de la partie.

Thibault Giroud a pris place aux côtés de Jean-Marc Bédérède, Nicolas Jeanjean, Jean-Baptiste Elissalde et Nicolas Buffa.
Thibault Giroud a pris place aux côtés de Jean-Marc Bédérède, Nicolas Jeanjean, Jean-Baptiste Elissalde et Nicolas Buffa. - Midi Olympique

L’objectif de cette session de travail était aussi de finie de planifier toute la préparation des Bleus qui doit débuter dès le 24 juin et qui comprendra notamment deux stages dont un à Valence en Espagne du 1er au 10 août et trois matchs amicaux (face à l’Écosse les 17 et 14 août, puis face à l’Italie le 30 août). Le nouveau staff avait besoin de définir la ligne à tenir aussi bien sur la préparation physique que sur les ambitions en termes de jeu. Il était important d’harmoniser tout ça et de définir les missions de chacun au sein du staff technique puisque les petits nouveaux doivent se greffer à l’équipe déjà en place depuis deux ans puisque seul Philippe Doussy, en charge des skills, a quitté son poste pour rejoindre le staff technique du Racing 92. La question était donc de savoir si tout le monde pouvait travailler ensemble sans aucun vécu avant le prochain rassemblement et éviter tout tâtonnement alors que le temps sera compté avant le début de la Coupe du monde.

Suspension confirmée pour Le roux

Il a aussi certainement été question de la liste des heureux élus qui seront connus trois jours après la finale du Top 14. Le cas du deuxième ou troisième ligne Bernard Le Roux a dû être évoqué. Le joueur du Racing 92 a vu sa suspension confirmée par la commission d’appel de la FFR. L’international a vécu une saison en dents de scie avec seulement treize matchs disputés en raison d’une première suspension de sept semaines puis de deux blessures (plancher orbital et genou). Il n’a jamais pu évoluer avec l’équipe de France alors qu’il avait réalisé une tournée intéressante en Nouvelle-Zélande. Il n’a malheureusement pas pu confirmer et il ne pourra pas non plus disputer les trois rencontres amicales. En effet, il n’a purgé que trois des six matchs de suspension avec son club du Racing 92 depuis son plaquage dangereux sur l’ouvreur du Stade français Nicolas Sanchez.

En revanche, le sélectionneur n’a pas de soucis à se faire sur la santé de Geofffrey Doumayrou. Le trois-quarts centre rochelais, contrait de quitter ses partenaires dès la 37e minute de jeu lors de la demi-finale face à Toulouse, a déclaré qu’il s’était seulement bloqué le dos. Cela ne devrait donc pas l’empêcher de postuler. Rendez-vous le 18 juin pour lancer officiellement la campagne mondiale des tricolores.

Voir les commentaires
Réagir