• Le meilleur joueur du monde Beauden Barrett reviendra t-il aux Hurricanes à la suite de ses années sabbatiques ? Rien n’est certain car les Auckland Blues veulent le faire venir... Photo Icon Sport
    Le meilleur joueur du monde Beauden Barrett reviendra t-il aux Hurricanes à la suite de ses années sabbatiques ? Rien n’est certain car les Auckland Blues veulent le faire venir... Photo Icon Sport Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Transferts

Tout le monde veut Beauden

En fin de contrat avec sa fédération, Beauden Barrett devrait toutefois rester au pays. Mais il pourrait changer de franchise, et les Blues d’Auckland se seraient déjà positionnés…

Vous savez quoi ? Le meilleur joueur du monde est sur le marché. Oui, vous avez bien lu, l’ouvreur des Hurricanes et des All Blacks, double champion du monde en titre est en fin de contrat avec la fédération néo-zélandaise. Mais est-il vraiment sur le marché ? Oui, mais pas n’importe comment. À l’image du "deal" conclu avec son deuxième ligne Brodie Retallick qui aura le droit d’effectuer deux saisons au Japon pour souffler avant de revenir au pays pour la Coupe du monde 2023 qui se tiendra en France, la NZRU semble avoir déjà planifié l’agenda de Barrett sur les saisons à venir, et aurait déjà tout prévu pour éviter une énième fuite de l’un de ses incroyables talents vers l’Europe. Comme Retallick, l’ouvreur pourrait disposer d’une ou deux années sabbatiques qu’il utiliserait à sa guise : soit pour se régénérer, soit pour tenter une expérience au Japon, pays avec lequel la fédération néo-zélandaise a choisi de se rapprocher pour mieux maîtriser l’exode de ses meilleurs joueurs où ils touchent les salaires mirobolants proposés par les équipes européennes sans être contraints aux rythmes effrénés de leurs calendriers. La question est donc de savoir où reviendra Barrett une fois son (ses) année(s) sabbatique(s) terminée(s), soit en 2020 ou 2021.

Plumtree : "Nous voulons que Beauden reste ici"

En Nouvelle-Zélande, la rumeur court que les Blues d’Auckland seraient prêts à faire un gros chèque pour enrôler le meilleur ouvreur du monde. Ils étaient d’ailleurs passés proche de réussir leur coup en 2016, avant que Barrett ne change d’avis et ne prolonge avec la franchise de Wellington. Interrogé à ce sujet cette semaine, le manager des Blues Leon McDonald a poliment écarté le sujet après avoir paru mal à l’aise par la question. : "À chaque fois qu’un joueur de ce calibre arrive en fin de contrat, il y a des spéculations. Cela s’est produit avec Will Jordan il y a deux semaines, qui a finalement prolongé avec les Crusaders. Mais pour être honnête, je ne veux pas parler de cela."

Il n’en reste pas moins que les Hurricanes sont bien au courant de ces rumeurs, et qu’ils craignent au plus haut point de perdre leur meilleur joueur, comme l’indiquait le manager John Plumtree cette semaine : "Beaudy sait à quel point on l’aime ici. C’est un Hurricane, il l’est depuis un sacré moment. Il lui reste beaucoup de rugby en lui. Nous voulons qu’il reste avec nous, qu’il continue à porter notre maillot." Une déclaration d’amour qui ne devrait pas laisser le joueur insensible. Ni son jeune et non moins talentueux jeune frère, Jordie, dont le contrat arrivera aussi à son terme à l’issue de la prochaine Coupe du monde.

Voir les commentaires
Réagir