Publié le / Modifié le
Top 14

L’œil de Jérôme Thion sur le duel Tekori - Vahaamahina

Ce sont deux profils de joueurs un peu différents, même si sur le plan physique il est possible de faire un parallèle. Tekori porte plus le ballon que Vahaamahina par exemple. Ballon en main, le Toulousain est probablement plus percutant, il permet à son équipe de jouer dans l’avancée. Dans le système toulousain, il est d’ailleurs utilisé dans ce registre. Il a une culture de troisième ligne, ce qui lui permet de savoir très bien aussi négocier des surnombres ou d’aller chercher un intervalle pour jouer après contact. Le Clermontois est plus un joueur de déplacement. Malgré sa grande taille, il a cette capacité à vite se projeter sur les zones de ruck et à contester ou ralentir les libérations de balle adverses. C’est une vraie plus-value pour le jeu de Clermont. Il évolue en deuxième ligne mais joue parfois comme un troisième ligne récupérateur. À chaque fois qu’il pose les mains dans un ruck, c’est une sortie lente pour l’adversaire.

Midi-Olympique.fr
Sur le même sujet
Réagir