• Richie Arnold dans les airs face au LOU
    Richie Arnold dans les airs face au LOU Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Stade toulousain

Richie Arnold : l’inconnu du Japon

Il a disputé son premier match le 5 janvier à Agen. Seulement deux jours après avoir paraphé son contrat de joueur supplémentaire, Richie Arnold était titulaire. Le deuxième ligne australien n’avait pourtant pas vraiment de références puisqu’il venait de jouer 151 petites minutes en trois matchs avec le club japonnais de Yamaha Jubilo.

Encore plus surprenant, le garçon de 28 ans ne comptait que trois saisons de rugby professionnel derrière lui avant d’atterrir à Toulouse puisqu’il avait décidé d’arrêter le rugby à l’âge de 16 ans avant d’y revenir doucement quatre ans plus tard. Richie Arnold était donc un inconnu arrivant du Japon. Moins de trois jours après son arrivée et un succès à Agen, le géant de 2,08 mètres avait rassuré tout le monde. Excellent dans les airs, il s’est vite illustré dans les tâches ingrates, ferraillant dans le jeu au sol, précieux sur les ballons portés et notamment pour contrer les mauls adverses.

Sur les dix-neuf matchs qu’il pouvait disputer, il en a joué quatorze (treize titularisations). Tout simplement phénoménal alors que l’Écossais Richie Gray est revenu à la compétition dès la fin du mois de janvier. Florian Verhaeghe, très en vue en début de saison avant d’être contraint à une opération chirurgicale pour soigner une épaule, n’a pas réussi à retrouver sa place lors de son retour. Le club voulait même essayer de conserver l’Australien pour l’associer à son frère Rory la saison prochaine mais Richie est toujours en contrat avec son club au Japon.

Midi Olympique
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir