• Mathieu Bastareaud face à l'Italie
    Mathieu Bastareaud face à l'Italie Icon Sport -
Publié le / Modifié le
XV de France

Bastareaud annonce sa retraite internationale

Sur son compte Instagram, le trois-quarts centre international Mathieu Bastareaud (30 ans, 54 sélections) a annoncé ce mercredi mettre un terme à sa carrière internationale. Grand absent de la liste communiquée mardi par le sélectionneur Jacques Brunel pour la Coupe du monde au Japon, le Parisien se retire.

La dernière liste de Jacques Brunel aura donc eu raison de ses derniers espoirs internationaux. A seulement 30 ans, Mathieu Bastareaud (54 sélections) pouvait encore espérer rebondir en Bleu, après la Coupe du monde au Japon. Il n'en sera rien. Grand absent de la liste dévoilée ce mardi par le sélectionneur, «Basta» jette finalement l'éponge. 

«La route n’a pas toujours été facile mais porter ce maillot a été ma plus grande fierté, et représenter mon pays, ma famille, un honneur ! Je suis heureux, reconnaissant et fier d’avoir pu réaliser ce rêve de gosse... Il est temps pour moi de tourner la page bleue... Je souhaite bonne chance à mes coéquipiers pour ce bel événement qui les attend ! Peace ✌? #fin».

En 54 sélections et 10 années en équipe de France, Bastareaud aura connu une trajectoire hors-norme. Convoqué en Bleu pour la première fois alors qu'il n'avait encore que 18 ans (2006) et portait les couleurs de Massy, en Fédérale 1, le Parisien honora finalement sa première sélection le 27 février 2009 face au pays de Galles.

S'en suivirent l'épisode de Wellington et la polémique d'états liée à sa blessure au visage, un Grand Chelem en 2010 dont il fut l'un des grands artisans puis plusieurs passages en équipe de France, sans jamais s'y installer franchement dans la durée.

Joueur atypique, de par son physique et donc son profil au centre du terrain, Bastareaud n'aura jamais laissé personne indifférent. Indispensable pour certains, contre-productif pour d'autres, il aura été au cœur de tous les débats pendant 10 ans. Une certitude : son engagement pour l'équipe de France n'a jamais souffert d'aucune contestation. Il se retire avec une seule Coupe du monde au compteur.

Sur le même sujet
Réagir