• La surprise du chef, Peato Mauvaka
    La surprise du chef, Peato Mauvaka Icon Sport -
Publié le / Modifié le
Stade toulousain

Peato Mauvaka : Débuts fracassants

Il a connu sa deuxième titularisation chez les professionnels lors du déplacement à Clermont, le 23 décembre. Peato Mauvaka, qui n’avait pas encore 22 ans, avait pourtant dû faire face au décès de son père pendant la semaine.

Le Néo-Calédonien avait fait un aller retour chez lui mais avait tenu à jouer le match en Auvergne. Dans les semaines suivantes, il est promu numéro un après les blessures successives de Marchand et Ghiraldini.

Une plongée dans le grand bain inattendue mais il fait mieux que tirer son épingle du jeu, réussissant des prestations de très haut niveau notamment en Coupe d’Europe lors du quart de finale contre le Racing 92 mais aussi contre le Leinster à Dublin où il est un des meilleurs toulousains. Mauvaka, encore inconnu du grand public l’été dernier, a tellement impressionné les observateurs lors de la deuxième partie de la saison, que le sélectionneur Jacques Brunel pense à lui pour la Coupe du monde. 

Sur le même sujet
Réagir