• Emmanuel Martin (formateur), Thomas Tesseyre (cadet), Marius Larribaud (U12), Erwan Claus (U12), Richard Picot (U14).
    Emmanuel Martin (formateur), Thomas Tesseyre (cadet), Marius Larribaud (U12), Erwan Claus (U12), Richard Picot (U14). Facebook JA Isle Rugby - Facebook JA Isle Rugby
Publié le / Modifié le
Amateurs

Concours de découverte de l’arbitrage : 4 vainqueurs Islois au Stade de France

Samedi matin, 4 jeunes de la JA Isle sont à l’honneur pour la Finale du Top 14, Erwan Claus (U12), Marius Larribaud (U12), Richard Picot (U14) et Thomas Tesseyre (Cadet) ont fini premier devant le Stade Toulousain au concours de découverte de l’arbitrage à Paris. Ils ont été présentés au public du Stade de France avant le coup d’envoi de la Finale Stade Toulousain / ASM.

A la JA Isle, on ne forme pas que des petits rugbymen, on s’évertue aussi à perpétuer un autre aspect du sport, à travers l’arbitrage.

Comme un trait d’union avec le glorieux passé de ce cofondateur du club de la JA Isle Rugby, l’ancien arbitre international Francis Palmade a élargi ses formations à l’arbitrage depuis plusieurs saisons.

C’est sous l’égide d’Emmanuel Martin, responsable de l’école d’arbitrage, qu’une douzaine de jeunes apprentis arbitres apprennent tous les mercredis les règles théoriques et pratiques avant ou après leur séances d’entraînement. Car ces jeunes ont la double casquette, de joueur et d’arbitre. « Cela a un double avantage : créer des vocations mais aussi leur permettre de comprendre parfaitement la règle et ses codes lorsqu’ils pratiquent », explique Emmanuel Martin.

Afin de concrétiser une année d’apprentissage, un challenge national de découverte de l’arbitrage est organisé tous les ans.

Une formation reconnue

Il y a 1 ans, les jeunes arbitres islois se sont classés premiers du Limousin, puis également premier de la région Nouvelle-Aquitaine. Ce qui leur a permis de se qualifiés pour la grande finale nationale qui avait eu lieu à Marcoussis, au matin de la finale du Top 14. 

Malheureusement les jeunes islois n’ayant pas démérité ont finit à la 3ème place de ce challenge national derrière le Stade Toulousain et le RC Narbonne. Mais ils ont quand même pu assister au Stade de France à la finale entre Montpellier et Castres. Rentrés à Isle dans la foulée, les jeunes ont pu officier dès le lendemain sur le tournoi des Lutins Bleus, félicités comme il se doit par le club et bien sûr par le « maître », Francis Palmade.

Mais cela ne suffisait pas au maître

Tout le staff arbitral et leur formateur ont décidé de renouveler leur belle année en espérant faire mieux. Les quatre islois (Erwan Claus), (Marius Larribaud), (Richard Picot), (Thomas Tesseyre) ont commencé fort en finissant premier au concours régional à Brive devant le CA Brive et Tulle.

Puis, ils ont enchaîné avec une première place à Bordeaux au concours de La Ligue en répondant à de nombreuses questions sous forme d’examen écrit où ils pouvaient répondre par groupe et s’entraider. Le barème de toutes les questions sur plusieurs thèmes (l’hors-jeu, l’en-avant, la mêlée, le ruck...) était sur 100 points, en devançant La Rochelle d’un point.

Cela leur a permis de se qualifier pour les finales à Paris comme l’année passée. Mais, le barème était différent, ils était évalué sur 25 points où il devaient compléter des définitions, 20 points sur des questions individuelles, et enfin, l’épreuve de la vidéo où les questions était beaucoup plus variés qu’à Bordeaux, qui était sur 20 points. Leur objectif avait également changé : terminer premier pour pouvoir être présenter au public du Stade de France pour mettre en valeur et promouvoir leur club de la JA Isle Rugby. La finale d’arbitrage c’est passée le samedi 15 juin au matin, jour de finale du championnat de France et ces jeunes apprentis ont bien écouté les leçons de leur formateur Emmanuel Martin durant toute l’année. Ce qui leur a permis de finir premier devant le Stade Toulousain avec 0,8 point de plus. Ce qui leur a permis d’apprécier la finale opposant le Stade Toulousain à l’ASM Clermont en possédant la place de premier au concours de découverte de l’arbitrage.

Arthur Liebschutz
Réagir