• Beauden Barrett et TJ Perenara (Hurricanes) contre les Blues
    Beauden Barrett et TJ Perenara (Hurricanes) contre les Blues Icon Sport - Icon Sport
Publié le / Modifié le
Super Rugby

La centième de la charnière Barrett - Perenara

Les Hurricanes auront les faveurs des pronostics après une saison très réussie. En plus Beauden Barrett et Perenara vivront un match historique.

Sur le papier, l’affrontement n’est pas équilibré. Les Hurricanes ont terminé deuxièmes de la conférence néo-zélandaise et deuxièmes du "vrai" classement général avec leurs 53 points. Ils n’ont perdu que trois fois en seize matchs. Mais ils sont victimes de la complexité de la formule qui privilégie les premiers de conférence.

Mais les Bulls restent quand même la meilleure équipe "sud-africaine"* de la saison et ils l’ont prouvé lors de la dernière journée en surclassant les Lions 48-27 autour d’un excellent RG Snyman en deuxième ligne et d’un bon Handre Pollard (futur Montpélliérain).

Mais les Hurricanes restent favoris et en plus ils vont fêter la centième association de leur charnière Perenara-Barrett, on attendait ça depuis trois semaines, mais Beauden Barrett a été victime d’un virus qui lui a fait manquer les deux dernières rencontres. Les deux all blacks seront bien là samedi, ce sera la 126e apparition pour le demi de mêlée et la 124e pour le demi d’ouverture. Perenara va d’ailleurs égaler le record d’apparitions conjointement détenu par Conrad Smith et Ma’a Nonu. (On ne compte pas ici les associations de cette charnière sous le maillot des All Blacks).

John Plumtree, le coach de la franchise de Wellington avait visiblement bien tenu son registre des blessures et des états de forme. Il a fait neuf changements pour ce premier match de phase finale avec le retour d’un autre All Black, Ngani Laumape au centre. Mais les suiveurs des Hurricanes nous ont parlé ces derniers temps d’un autre centre prometteur, Peter Umaga-Jensen le neveu de Tana Umaga, mais aussi du regretté Jerry Collins. C’est la dernière pépite produite par la capitale, l’une des villes les plus ventées au monde. Le genre d’endroits où l’adversaire se fait enrhumer.

*Le terme "sud-africain" est ambigu car dans la poule sud-africaine figuraient aussi les Jaguares qui ont terminé premiers de conférence.

Sur le même sujet
Réagir