Publié le / Modifié le
Amateurs

Finir en beauté

Après avoir levé deux bouliers, celui des Landes et de la Nouvelle-Aquitaine, le jeune groupe de Castets-Linxe rêve encore plus grand en cette fin de saison. "Cette finale va largement au-delà de nos espérances cette année. Les deux coupes que nous avons gagnées cette saison sont déjà de grosses récompenses, mais maintenant que nous sommes en finale, on veut forcément la gagner", reconnaît Alain Bibonne, le coach castésien. L’envie est la même du côté de Vic-en-Bigorre. Avec un jeune club reconstitué il y a maintenant deux ans, arriver au stade de cette finale en si peu de temps procure beaucoup de fierté à l’ensemble du club, mais aussi du village. "Nous allons faire une semaine plutôt allégée à l’ensemble du groupe. On sait qu’il y a beaucoup d’émotions autour de nous, alors on ne veut pas se rajouter plus de pression d’ici la fin du week-end", explique Pierre-Arnaud Ferres, l’un des deux entraîneurs vicquois.

"Nous avons été chanceux dans le tirage" Peut-être qu’il n’y a pas de favoris dans cette finale. En effet, Castets-Linxe sort d’un parcours en phase finale quasiment parfait, avec un deuxième tour facile. Alain Bibonnne le reconnaît : "Nous avons été chanceux dans le tirage." La jeune équipe donnera alors tous ses moyens pour remporter cette finale au terme d’une saison pour eux, qui paraît extraordinaire, avec une certaine "sérénité", puisque l’équipe ne se dit pas la favorite de ce dernier affrontement de l’année en deuxième série. La pression sera alors peut-être du côté de Vic-en-Bigorre. Au terme d’une saison plus que réussie, les hommes de Laurent Campourcy et Pierre-Arnaud Ferres auront à "cœur de faire les choses comme il le faut, tout en gardant cet enthousiasme propre à cette équipe ". Ce sera donc deux jeunes formations qui s’affronteront ce dimanche à 15 heures sur la pelouse du stade Georges-Dumartin. Avec un jeu "comme à la toulousaine, qui multiplie les temps de jeu et une défense infaillible", la formation de Vic-en-Bigorre comptera bien évidemment sur cette part de chance qui les a suivis tout au long de la saison. Mais ils seront surtout dans un objectif "d’animer leur propre jeu, afin de faire plier l’équipe adverse", prévoit Pierre-Arnaud Ferres. C’est en effet depuis cette défaite au milieu de l’année contre Morlaàs en demi-finale de Coupe d’Occitanie et cette grosse déception, que le groupe tout entier des Hautes-Pyrénées s’est remis en question. Afin de repartir sur de meilleures bases, et finir en beauté cette saison. La saison n’a pas été de tout repos non plus du côté du club des Landes. Avec au départ de l’année, une équipe "moyenne", dixit l’entraîneur de Castets-Linxe, le groupe a pris logiquement en maturité tout au long de l’année, avec notamment beaucoup de jeunes à l’arrière. C’est à la fin de la saison que l’équipe landaise s’est affirmée et a trouvé son jeu avec "beaucoup de vitesse, pour être efficace à chaque opportunité dans les rencontres". Un groupe qui s’est soudé au fil du temps entre les joueurs et le staff : "Nous savons que les jeunes aiment entendre qu’il faut toujours rester positifs et optimistes. Je pense que cela les rassure", se souvient Alain Bibonne. Une finale qui promet donc, avec du jeu mais surtout beaucoup d’émotions.

à Hagetmau (40), Stade Georges-Dumartin, dimanche 15 heures

Castets-Linxe Lalande, Berbille, Dubedout, Quillacq Paul, Jouaret, Fourgs, Miranda, Mora, Garroussia, Lanusse, Ducasse, Labrit, Dublanc, Ledoux, Lahouze, Lataste, Caliot, Malta, Quillacq Denis, Demarcq, Laussu, Destenave, Dupin, Deslux, Bordes, Desbieys.

Vic-en-Bigorre Dayman, M Abadie, Lagrange, Armany, F. Père, Moulet, Séris, Goutaubier, Boyrie, Brouillot, Gaben, P. Abadie, Danglade, Larose, Vialade, Troyano, Lannes, Marchesin, Grisenti, G. Père, Bardès, Baget.

Midi Olympique
Voir les commentaires
Réagir