• Les étoiles du Midol : Vincent sublime capitaine, Geraci quel combattant !
    Les étoiles du Midol : Vincent sublime capitaine, Geraci quel combattant ! Walter Gasparini / Walter Gasparini
Publié le / Modifié le
Coupe du Monde

Les étoiles du Midol : Vincent sublime capitaine, Geraci quel combattant !

Les Bleuets montent sur le toit du monde pour la deuxième fois consécutive après leur sacre à Béziers la saison passée. Léo Coly fût un parfait animateur, Lucas et Nawaqanitawase n’ont jamais abdiqué et ont donné énormément de fil à retordre aux Bleuets. Voici les étoiles du Midol après la victoire des Tricolores (24-23) face à l’Australie.

***

Quel match du capitaine des Bleuets Arthur Vincent. Le trois-quarts centre montpelliérain n’a cessé de trier les ballons et de faire les bons choix tout au long de la partie. Appliqué en défense, percutant dans le secteur offensif, il a livré une copie sans faute. Un joueur exemplaire toujours au service du collectif.

**

Le deuxième-ligne du FC Grenoble Kilian Geraci était partout ce samedi à Rosario. Infatigable plaqueur, il a également gratté plusieurs ballons dans les zones de rucks. Une activité débordante. Côté australien, l’arrière Lucas a livré une très solide prestation. Dôté d’appuis impressionnants, il a souvent mis le feu dans la défense française. L’ailier Nawaqanitawase est également à créditer d’un grand match. Puissant, rapide et véloce, il inscrivait le premier essai de la partie au terme d’un rush incroyable. Dans un style différent, le flanker Wilson a constamment joué dans l’avancée, à la pointe du combat.

*

Excellent animateur, Léo Coly a sans doute joué son meilleur rugby lors de cette finale. Le Montois a fait preuve de beaucoup de précision et d’alternance, permettant à son équipe de jouer juste. Matthis Lebel a également été dangereux sur les ballons dont il a disposé, comme à son habitude. Dans les rangs australiens, le deuxième-ligne Wood a fait preuve de beaucoup de mobilité pour contrecarrer les plans français. Technique, grand combattant, on devrait rapidement revoir ce joueur à l’étage supérieur. 

Thomas Saint-Antonin
Voir les commentaires (4)
Réagir
Les commentaires (4)
CasimirLeYeti Il y a 4 mois Le 23/06/2019 à 15:22

Et Carbonel qui nous fait gagner avec sa réussite au pied...

CasimirLeYeti Il y a 4 mois Le 23/06/2019 à 15:20

Et Louis Carbonel, qui tel un vieux roublard n' a pas subi la pression de la finale et à réussi tous ses coups de pied sauf un sur la barre, de mémoire... Regardez le nombre de points perdus en route par les Aussies ! Et puis, il a géré la baraque à la Wlikinson.

Pierrou11 Il y a 5 mois Le 22/06/2019 à 23:36

J'ai trouvé Pinto et Gros très biens aussi

dylan55 Il y a 5 mois Le 22/06/2019 à 22:54

Je crois que vous pourriez aussi décerner quelques étoiles à Carbonel et Delbouis .