• Clément Laporte (Agen) contre Castres
    Clément Laporte (Agen) contre Castres Icon Sport - Icon Sport
Publié le / Modifié le
Top 14

On prend les paris : Laporte, l’envol lyonnais ?

À vrai dire, Clément Laporte était déjà très attendu cette saison. Et il a d’ailleurs plutôt répondu présent à Agen, en réalisant un exercice plein avec vingt-cinq apparitions en Top (sur vingt-six possibles), dont dix-sept titularisations. Même si ses deux essais inscrits paraissent peu par rapport de finisseur qui est le sien. Mais, alors que son éclosion était plutôt prévue à l’arrière, là où il a particulièrement brillé lors de la Coupe du monde des moins de 20 ans durant l’été 2018 quand il a été un des Blueuts les plus en vue, l’Agenais a davantage été utilisé à l’aile pour les besoins de son équipe (dix titularisations), laissant régulièrement le numéro 15 à Mathieu Lamoulie. Il n’empêche que Célement Laporte demeure un grand espoir du rugby français au poste d’arrière. Il pourrait même, avec un garçon comme Thomas Ramos par exemple, s’imposer le taulier du poste en équipe de France s’il poursuit sa progression en vue du Mondial 2023. Il s’était ainsi mis en évidence avec les Barbarians en novembre. Pour y parvenir, et à l’instar d’autres champions du monde U20 comme le pilier Demba Bamba ou le deuxième ligne Kilian Géraci. Même si la concurrence est rude avec les présences de Jean-Marcellin Buttin ou Toby Arnold, qui peuvent aussi et comme lui évoluer à l’aile. Talent pur et joueur élégant, Laporte possède en tout cas toutes les qualités pour s’imposer comme une attraction de la ligne de trois-quarts de Pierre Mignoni.

Ben Smith, une attraction à Pau

Autre champion du monde des moins de 20 ans français, qui s’est encore mis en évidence lors de l’édition argentine ayant pris fin ce samedi, le Toulousain Matthis Lebel aura une carte à jouer lors des premières journées de Top 14. En effet, les spécialistes du club au poste, à savoir Cheslin Kolbe, Maxime Médard et Yoann Huget qui disputeront le Mondial avec leurs sélections respectives, Lebel devrait être un des seuls joueurs de l’effectif rouge et noir capable d’assurer l’intérim. C’est d’ailleurs en numéro 15 qu’il a brillé ces dernières semaines avec les troupes de Sébastien Piqueronies. à lui de jouer désormais… Enfin, au rayon des valeurs sûres, l’un des meilleurs arrières du monde va débarquer dans le championnat de France après sa dernière grande aventure avec les All Blacks, au Japon. Ce n’est autre que Ben Smith qui, à 33 ans, a décidé de relever le défi palois. Champion du monde en 2015 (il compte 76 sélections à ce jour !), il pourra apporter toute son expérience à la Section. Puis évidemment son incroyable talent, pour notre plus grand plaisir.

Sur le même sujet
Réagir