• Lucas Tauzin (Toulouse) contre le Stade français
    Lucas Tauzin (Toulouse) contre le Stade français Icon Sport -
Publié le / Modifié le
Top 14

On prend les paris : Tauzin et Nakosi prennent date

L’année dernière déjà, le robuste ailier toulousain Lucas Tauzin figurait dans cette section. Celui qui ne dépareillerait pas au poste de troisième ligne avait alors signé une championnat du monde des moins de 20 ans "éblouissant" selon notre confrère. Cette saison devait être celle de la révélation. Et elle le fut mais seulement à moitié. Malgré une concurrence démentielle au poste où l’on trouve notamment de nombreux leaders du vestiaire toulousain comme Maxime Médard ou Yoann Huget, Tauzin a su s’imposer sportivement et se tailler une place de titulaire. Malheureusement pour lui, il s’est rompu les tendons du grand pectoral à la fin du mois d’avril...

On prend donc le pari de revoir Lucas Tauzin la saison prochaine mais cette fois en bonne place dans le Top 10 adjacent ! Autre pari toulousain, celui de Matthis Lebel qui se trouve dans la même posture que Tauzin l’année dernière. Titulaire avec les moins de 20 ans français lors du dernier championnat du monde, le jeune Toulousain n’aura disputé que sept rencontres, pour quatre titularisations et trois essais marqués. Le Mondial au Japon devrait lui dégager du temps de jeu, ainsi qu’à Lucas Tauzin et Arthur Bonneval qui a également brillé par son opportunisme (14 titularisations, 10 essais marqués).

à Castres, l’une des nombreuses bonnes surprises du recrutement est venue de Martin Laveau. Sortant de trois excellentes saisons avec son club formateur, l’Aviron bayonnais en Pro D2 et en Top 14, l’ailier de 21 ans a fait preuve d’une étonnante capacité d’adaptation à son nouveau club et au Top 14, auquel il ne s’était pas frotté depuis deux ans. Malheureusement, une blessure persistante a gâché sa fin de saison. On prend donc le pari de revoir le Castrais dans ce classement l’année prochaine, le tout avec des stats de temps de jeu comparables à celles de Noa Nakaitaci ! Dernier pari, celui concernant le Fidjien Filipo Nakosi. Meilleur marqueur d’essai du RCT avec huit réalisations, il devance son cousin Josua Tuisova et Daniel Ikpefan d’un petit essai. Mais il cède sa place dans ce classement en raison d’un temps de jeu plus faible (980 minutes contre 1461 pour Tuisova). L’année prochaine, Nakosi évoluera dans le Tarn, à Castres, où il retrouvera le manager qui l’a révélé à Agen, Mauricio Reggiardo. De quoi offrir un solide repère à l’ailier fidjien pour accélérer son adaptation à son nouveau club.

Sur le même sujet
Réagir